Maroc

Dialogue social : un accord a été trouvé

Dans le cadre de la charte nationale sur le dialogue social, un accord a été trouvé ce samedi 30 avril entre le gouvernement, la CGEM et les centrales syndicales les plus représentatives.

La cérémonie de signature de cet accord qui coïncide avec la célébration demain de la fête du Travail a été présidée par le chef du gouvernement. Ce dernier s’est entretenu avec les secrétaires généraux de l’Union marocaine du travail (UMT), de la Confédération démocratique du travail (CDT), de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) ainsi que les présidents de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural.


Voici quelques mesures phares de cet accord :

  • Augmentation du Smig pour les secteurs de l’industrie, du commerce et des services, de 10% sur deux ans ;
  • Alignement du Smag agricole sur le Smig ;
  • Augmentation du Smig pour le secteur public à 3.500 DH par mois ;
  • Suspension de l’échelle 7 pour les fonctionnaires appartenant aux instances des adjoints techniques et administratifs ;
  • Augmentation de la part de la promotion dans le grade de 33% à 36% ;
  • Révision des conditions nécessaires pour bénéficier de la pension de vieillesse : le nombre de jour de cotisations retenu passe de 3.240 à 1.320 ;
  • Les assurés qui arrivent à l’âge légal de retraite et qui ont moins de 1.320 jours d’affiliation à leur compte, peuvent récupérer la part salariale et patronale de la cotisation.

Le gouvernement propose de prendre en charge les dépenses nécessaires pour baisser le coût salarial des employés domestiques. Cette mesure vise à encourager les femmes à intégrer le marché du travail et promouvoir leur activité économique.

Les signataires ont également fixé le calendrier de travail pour finaliser les projets de réforme de l’exercice du droit à la grève ainsi que certaines dispositions du code de travail et la loi relatives aux syndicats professionnels.

Les trois parties, gouvernement, patronat et centrales syndicales, ont également ratifié la charte nationale sur le dialogue social pour renforcer l’action syndicale au Maroc.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page