Éco-Business

Entretien. Mohammed Rifi : “L’introduction de l’IS aux EAU pourrait être avantageuse pour le Maroc, même partiellement”

Mohammed Rifi Expert-comptable et fiscaliste Vous invitez à la relecture approfondie de la convention fiscale Maroc-UAE, qui prend désormais toute son importance. Pouvez-vous revenir sur quelques aspects de cette convention fiscale et ses enjeux ? Les EAU disposent d’un réseau conventionnel étoffé avec 139 États, dont certains États africains tels que le Sénégal, la Tunisie et le Maroc, bien évidemment. Avant la publication de la Loi n°47, l’intérêt des conventions fiscales conclues avec ce pays était limité vu qu’elles n’imposaient pas...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page