Éco-Business

Entreprises publiques : l’État-actionnaire ne peut naviguer sans politique de dividendes

Soumis à une pression sans précédent, le Trésor ira chercher de l’argent partout où il pourra, notamment auprès des grandes entreprises dans lesquelles il détient des participations. Mais attention à ne pas trop traire ces «vaches à lait» au risque d’affaiblir leur capacité de financement. Car une part des bénéfices devra financer des investissements de modernisation.  Pour l’année 2023, l’État-actionnaire prévoit d’encaisser 16,4 milliards de dirhams (MMDH), soit une hausse de 50% par rapport à ce qui est attendu cette...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page