Now Reading
Volkswagen Touareg Transporteur officiel de la finale de la Footgolf Cup

Volkswagen Touareg Transporteur officiel de la finale de la Footgolf Cup

Original ! Voilà comment on pourrait qualifier un sport comme le footgolf, mélange subtil entre le football et le golf. Encore peu connue du grand public, cette discipline qui a vu le jour aux Pays-Bas en 2009, fait petit à petit son chemin en Europe, mais aussi au Maroc, où la finale de la Footgolf Cup de France a été délocalisée et plus précisément, à Marrakech. Le choix de la ville ocre n’est pas ni fortuit, ni ponctuel, puisque la Footgolf Cup est officiellement devenue «The Race to Marrakech», nom qu’elle conservera pour les années à venir. L’épreuve s’est déroulée la semaine dernière (du 1er au 4 décembre), sur le green du Montgomerie, le joli parcours de Marrakech Golf City (Groupe Prestigia). Une finale qui a permis à 66 qualifiés en individuel (3 par étape) et 132 qualifiés en doublette de jouer sur l’un des parcours de golf les plus récents de la ville ocre. Pour transporter tout ce petit monde, les organisateurs de cette compétition ont jeté leur dévolu sur le Touareg et se sont tournés vers la Centrale automobile chérifienne (CAC). Durant les quatre jours de l’événement, l’importateur de Volkswagen a mis à disposition des participants, cinq exemplaires de l’imposant 4×4 allemand. Une belle opération d’image et de visibilité pour le Touareg qui, au sein du segment des SUV et 4×4, domine sa catégorie (gros tout-terrain) au Maroc comme ailleurs dans le monde.


La vidéo de la semaine

La belle autonomie de l’Opel Ampera-e

Dans le registre des vidéos virales funs et sympathiques, en voici une diffusée par Opel sur le Net et visant à renseigner sur la prodigieuse autonomie de sa nouvelle voiture électrique, l’Ampera-e, capable de rouler plus de 500 km. La scène se passe visiblement en rase campagne, plus précisément à ras le sol et aux abords d’une route qu’un couple de hannetons s’apprête à traverser. Lorsque la femelle dit à son compagnon «si une voiture électrique passe tu ne l’entendras pas». «Allons, il y a tant de distance jusqu’à la ville la plus proche. Croirais-tu qu’une voiture électrique puisse venir de si loiiiiin…», rétorque le malheureux coléoptère, bien sûr de lui. À tort, puisqu’il n’a pas eu le temps de finir sa phrase qu’une Ampera-e l’a directement expédié entre les mains du Tout-Puissant. La suite est à découvrir dans ce spot qui fait partie de la campagne mondiale de lancement de l’Ampera-e. Une berline généraliste qui relègue aux oubliettes le principal frein psychologique lié aux voitures électriques : l’angoisse de la panne sèche.

Lire aussi