Eco-Business

Voitures neuves: la vente à distance se fait à la peine

Ayant entraîné la fermeture des showrooms automobiles, la crise sanitaire a mis un coup de frein au marché de la voiture neuve. S’il est possible de découvrir et acheter un véhicule à distance en ne se déplaçant que le jour de la livraison, peu de clients franchissent le pas en ces temps de confinement.
Comme tous les secteurs économiques, le marché automobile a dû s’adapter à la conjoncture actuelle et ses contraintes.
Les mesures de confinement instaurées suite au Covid-19 ont fait déserter les concessions et plus particulièrement leurs espaces showrooms. En effet, si la plupart des distributeurs automobiles ont maintenu une permanence au niveau de leurs ateliers pour assurer un minimum d’entretien en après-vente, il en va autrement pour les services commerciaux qui, majoritairement, opèrent à distance.
Ainsi, «au vu des contraintes actuelles, la vente en ligne, via visio-conférence, est en cours», assure-t-on du côté de Fiat Chrysler Automobiles Maroc, distributeur des marques Fiat, Alfa Romeo et Jeep.
La même source ajoute que «les clients pourront choisir et visiter virtuellement leurs modèles».
Aujourd’hui, la quasi-totalité des marques représentées au Maroc ont mis sur leurs sites web un maximum d’informations et de possibilités, allant d’une galerie de photos (extérieur/intérieur) et de vidéos aux équipements, en passant par les spécifications techniques et des brochures à télécharger.
Objectif: permettre à l’internaute-acheteur de pouvoir se faire une idée concrète du véhicule qu’il convoite. C’est le cas de Peugeot, Renault, Mercedes, BMW, Audi, Volvo ou encore Ford. Sur le site de cette dernière marque, il est même possible d’avoir le contact (GSM et email) des conseillers commerciaux travaillant dans tous les points de ventes du groupe Auto Hall qui dispose du plus large réseau de succursales automobiles au Maroc.
Une fois le contact établi, il restera alors à effectuer la procédure habituelle qui commence par une négociation du prix, une demande de simulation de financement, la fourniture des documents demandés (par scan ou photo), puis la prise d’un rendez-vous. Les deux parties conviennent d’une date et se rendent alors en showroom où le véhicule neuf est prêt pour la livraison.
Malheureusement, force est de constater que peu de gens sont enclins à opter pour un véhicule neuf en ces temps de confinement. Une donne que nous ont confirmé, par téléphone, plusieurs conseillers commerciaux qui avouent n’avoir traité que des dossiers datant d’avant l’instauration du confinement, c’est-à-dire avant le 20 mars.
Un triste constat qui augure d’un mois d’avril au bilan commercial historiquement bas dans le royaume. Pour tenter de redresser la barre, ces mêmes commerciaux passent des appels téléphoniques auprès de clients et prospects pour essayer de convertir des «leads», ou à tout le moins de maintenir le contact.


Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer