Now Reading
Visa d’exploitation culturelle. Le CCM fait le point sur la redevance

Visa d’exploitation culturelle. Le CCM fait le point sur la redevance

Réagissant à la polémique née dans les rangs des producteurs au sujet de la redevance sur le visa d’exploitation culturelle, le Centre cinématographique marocain recadre le sujet.

Dans un communiqué publié ce jeudi, le CCM indique que “suite à la publication de la décision du conseil d’administration du Centre Cinématographique Marocain réuni le 27 décembre 2019 et relative à la facturation d’un montant de 150 DH des frais de délivrance du visa d’exploitation culturelle des films, le Centre Cinématographique Marocain rappelle qu’un visa est délivré par la commission de visionnage des films une seule fois dans la vie d’un film et avant sa première projection au Maroc”.

En conséquence, ajoute la même source, chaque film projeté au Maroc “n’est assujetti à la redevance de 150 DH que lors de sa toute première projection au Maroc, les projections suivantes utilisent le même numéro de visa et ne sont donc pas assujettis à ladite redevance”.

“L’interprétation qui a été faite de cette décision n’a donc pas lieu d’être”, précise ledit communiqué, dans lequel le CCM estime “regrettable que certaines parties avec un agenda particulier aient volontairement fait une récupération abusive de cette décision”.

Lire aussi

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés