Now Reading
Vienne à Essaouira

Vienne à Essaouira

L’École viennoise fait escale à Essaouira pour 12 concerts d’exception dans la cadre du Printemps musical des Alizés du 28 avril au 1er mai. Une 16e édition qui promet de beaux moments de musique.

Une 16e édition qui fera la joie du Printemps musical des Alizés avec un retour au source et un retour aux classiques. Pour son édition 2016, le Printemps musical des Alizés met à l’honneur l’École viennoise. Au XVIIIe siècle, Vienne est la capitale européenne de la musique et voit naître une succession impressionnante de grands noms de l’histoire musicale : Haydn, Mozart, Beethoven et Schubert. Autant de compositeurs intimement liés et maîtres absolus du style classique. On doit à ces génies viennois d’avoir porté à la perfection le langage musical de l’époque, fait de délicatesse et d’une émotion bouleversante de profondeur et de justesse. De l’éternelle jeunesse mozartienne à la poésie d’un Schubert, en passant par l’humeur légère de Haydn et le caractère bien trempé de Beethoven, c’est tout en musique qu’Essaouira vous invite à découvrir les liens extraordinaires qui unissent ces grands maîtres de l’École viennoise. Au fil de douze concerts, les uns plus séduisants que les autres, les quatre jours de l’édition 2016 du festival des Alizés ne seront pas de trop pour revisiter les œuvres majeures de nos invités viennois : le Requiem de Mozart, les Quatuors de Beethoven, la Symphonie inachevée de Schubert ou encore les concertos de Haydn.

Autant de chefs d’œuvres interprétés par des musiciens et chanteurs de la scène internationale et nationale, qui porteront haut l’étendard du dialogue des cultures, et d’une invitation à l’autre. Se retrouveront ainsi à Essaouira le Quatuor Danel, qui nous viendra tout droit de la Philharmonie de Paris et l’Orchestre philharmonique du Maroc, qui sera accompagné pour la première fois à Essaouira du Chœur philharmonique du Maroc. L’incontournable Matinée jeunes talents qui mettra à l’honneur cette année encore les jeunes musiciens et chanteurs du programme socio-culturel Mazaya et la grande soprano Anaïs Constants, étoile montante et lauréate du grand concours Opéralia nous offrira, pour sa part, un récital lyrique des plus colorés tandis que le pianiste Adam Laloum, vainqueur du concours Clara Haskil, se produira auprès de l’orchestre et du Chœur philharmonique du Maroc.

Lire aussi

Pour terminer en beauté, les Alizés 2016 ont préparé une matinée inattendue avec Thomas Enhco et Vassilena Serafimova, qui vont se retrouver à Essaouira pour une rencontre inédite et joyeuse entre les grands standards du jazz et les pièces les plus emblématiques du répertoire de la musique de chambre et de l’art lyrique. Le tout sous le regard bienveillant et le talent de Dina Bensaid, directrice artistique du Festival. Autant de rendez-vous à ne pas manquer du 28 avril au 1er mai à Essaouira, qui se fera encore une fois capitale culturelle, bastion de l’universalité, de l’ouverture et du dialogue interculturel. 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés