Maroc

Vidéo. Les migrants sèment le chaos à la gare Ouled Ziane

Quelques jours après l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 juin, les migrants installés dans le campement urbain de la gare routière refusent de quitter le territoire et se sont installés à même le sol  devant l’entrée de la gare Ouled Ziane.

Toléré par les autorités depuis décembre 2016, le terrain est désormais réservé à l’entreprise de transport public, Casa Tramway, qui l’utiliserait comme dépôt de matériaux, selon une source sécuritaire.


Ce jeudi, vers 13h00, près d’une centaine de migrants ont essayé de faire irruption sur la gare routière, mais les forces de l’ordre sont intervenues pour les en empêcher, certains jetant même des pierres en direction des policiers.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer