Now Reading
Live de l’attentat de Christchurch.. Facebook s’explique

Live de l’attentat de Christchurch.. Facebook s’explique

Facebook a révélé jeudi  les raisons pour lesquelles l’émission en direct de l’attentat de Christchurch, dans lesquelles le terroriste australien avait filmé son attaque sur deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

La société a déclaré dans un communiqué que les systèmes automatisés de Facebook ne pourraient pas surveiller la vidéo de l’attaquant néo-zélandais, ajoutant que le système de censure ne fonctionnait pas automatiquement lors du déploiement de la diffusion en direct.

La déclaration souligne que Facebook continue de censurer tout discours haineux  sur sa plate-forme et qu’il fait tout ce qui est en son pouvoir pour lutter contre ce phénomène.

Facebook a expliqué qu’il fait face actuellement à plus de 200 organisations de suprématistes blancs dans le monde entier, et  “qu’il s’efforce de supprimer le contenu de ces organisations de la plateforme Facebook grâce à une technologie de surveillance automatisée.

Lire aussi

Le terroriste a utilisé la technologie de diffusion en direct sur le réseau social élargi pour diffuser son attaque de bout en bout: la vidéo  l’a montré pénétrer dans la mosquée et tirer sans discernement les fidèles dans des séquences terrifiantes et violentes.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés