Now Reading
Vidéo. Altercation à Bab Sebta, rumeurs et intox

Vidéo. Altercation à Bab Sebta, rumeurs et intox

 Bab Sebta est le théâtre quotidien d’incidents entre porteurs de marchandises d’une part et forces de l’ordre, espagnoles ou marocaines de l’autre.
 
Une vidéo partagée par les médias espagnols locaux, fait actuellement le tour des réseaux sociaux, où l’on voit un homme handicapé, se faire sauvagement jeter à terre par un membre de la garde espagnole.
 
Cette scène a eu lieu jeudi, la vidéo n’aurait pas suscité autant d’intérêt si l’homme à terre n’était pas en situation de handicap, le laissant ainsi sans défense. Selon les médias espagnols, le policier tentait d’arrêter les porteurs qui rentraient de Sebta avec des marchandises de contrebande. Sans hésitation, une autre femme s’interpose et tente de défendre l’homme, qui se trouve au sol, elle finit par gifler le représentant des forces de l’ordre. 
 
Elle a été directement conduite dans un centre de détention en attendant d’être jugée. Selon la presse espagnole, cette altercation, qui a dégénéré a fini par prendre une autre tournure qui ne joue pas en faveur de la femme. Le quotidien El Faro a donné sa version des faits, qui donne une toute autre tournure à cette histoire qui indigne et fait couler beaucoup d’encre.
 
«Ce qui a commencé comme une information destinée à dénoncer les abus commis au passage de la frontière entre Ceuta et le Maroc, s’est finalement transformé en une relation de récits mettant la jeune fille à l’honneur. Les médias marocains ont diffusé des images privées de leur profil Facebook (ce qui, en Espagne, est un crime), dans lequel il (le handicapé) apparaît comme le protagoniste d’une vie aisée, aux côtés d’un homme qu’ils identifient comme un agent des forces de sécurité. Quelque chose qui se heurte à l’image de pauvreté de ses deux compagnons, désignés comme leurs parents».
 
Deux versions divergentes.
 
La vidéo qui montre l’homme à terre est ainsi au centre de plusieurs rumeurs. La presse espagnole défend la version que la famille avait l’intention d’introduire des marchandises interdites par la douane. La situation précaire dans les frontières douanières demeurent encore très critiques, et sont source de nombreux dérapages entre les forces de sécurité et les passagers.
 
Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés