Now Reading
Versement des aides sociales: BCP, AWB et Cash Plus mobilisés

Versement des aides sociales: BCP, AWB et Cash Plus mobilisés

L’état d’urgence tient en joue bon nombre de ménages à faibles revenus. Pour leur venir en aide, l’État a mis en place un dispositif spécial pour l’accompagnement du programme de soutien aux ménages décidé par le Comité de veille économique (CVE). Ce programme sera piloté par les ministères de l’Intérieur et des Finances, et déployé en partenariat avec les opérateurs télécoms, l’écosystème bancaire, les établissements de paiement et les associations de microcrédit.

Pour rappel, le montant de ces aides a été déterminé selon le nombre de personnes constituant le ménage. Selon le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, les ménages de deux personnes ou moins recevront une aide de 800 DH; ceux formés de trois à quatre personnes bénéficieront de 1.000 DH et ceux de plus de quatre personnes auront 1.200 DH. La distribution de ces aides financières se fera progressivement à partir du lundi 6 avril. À noter que seules les cartes Ramed valides au 31 décembre 2019 seront acceptées et toute déclaration volontairement non fondée est passible de poursuites judiciaires, prévient le ministère. Les RAMEDistes ayant effectué leurs déclarations au 1212 et dont les dossiers ont été acceptés seront informés par SMS progressivement, dès ce lundi, du montant et du lieu de retrait des aides qui leur seront versées.

Pour l’heure, c’est Barid Bank, la BCP, Attijariwafa bank (AWB) et Cash Plus qui ont été mandatés pour la remise des différentes aides sociales. Barid Bank assure que le paiement aux bénéficiaires des aides financières sera effectué à travers les guichets automatiques (GAB) d’Al Barid Bank ou auprès des agences de sa filiale Barid Cash sur simple présentation de la CIN. Idem pour Cash Plus qui annonce la mobilisation de ses agences mobiles pour subvenir aux besoins des citoyens dans les endroits les plus reculés. Le groupe BCP, quant à lui, déclare mettre à disposition son réseau de plus de 1.600 GAB, ses 2.420 points de services Chaabi Cash et Tasshilat ainsi que ses 482 branches de la fondation Attawfiq Micro-finance.

«Au vu des circonstances exceptionnelles actuelles et pour la protection de tous, le groupe BCP recommande vivement de privilégier les services de banque à distance (Chaabi Net, Pocket Bank…) et les GAB pour les opérations au quotidien», souligne la BCP.

Lire aussi

Du côté d’Attijariwafa bank (AWB), celle-ci annonce ouvrir ses 1.700 GAB pour le retrait des aides. La distribution se fera de manière progressive. Les ménages issus du secteur informel peuvent y prétendre dès ce lundi après avoir reçu une notification par SMS de la disponibilité de leur aide. «Ils pourront se rendre le jour même au guichet automatique bancaire d’Attijariwafa bank le plus proche et procéder au retrait via la saisie du code reçu par SMS», souligne AWB. Pour les salariés du secteur formel à qui a été imposé un arrêt d’activité, la distribution des aides accordées par la CNSS a démarré ce mercredi 8 avril au sein du réseau de la banque. Chaque bénéficiaire verra son compte crédité du montant de l’aide et pourra le retirer via GAB ou agence ou encore l’utiliser pour des paiements carte ou mobile. En effet, l’indemnité destinée aux salariés inscrits à la CNSS en arrêt de travail temporaire à cause du coronavirus commencera à être virée ou mise à disposition à partir du mercredi 8 avril. Les bénéficiaires recevront un SMS ou un courrier dans ce sens. Le comité de veille a, par ailleurs, invité les bénéficiaires à ne pas se présenter aux points de retrait avant le 8 avril.

Pour rappel, les salariés en difficulté ont dû effectuer leur demande en ligne, sans présentation obligatoire aux agences afin de respecter les mesures de confinement. C’est ainsi que les bénéficiaires et déclarés au mois de février 2020 percevront une indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 DH pendant la période allant du 15 mars au 30 juin. Ces salariés continueront également à bénéficier, selon les dispositions en vigueur, des allocations familiales et des prestations de l’AMO. À noter que, d’après le ministère de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, ils étaient plus de 700.000 salariés du secteur privé à s’être inscrits sur la plateforme à la date du 1er avril, et 113.000 entreprises à avoir déclaré un arrêt temporaire de travail.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés