Monde

Vaccin anti-Covid 19: accord entre l’UE et Johnson & Johnson

La Commission européenne a annoncé jeudi avoir conclu des discussions exploratoires avec la société pharmaceutique américaine « Johnson & Johnson » pour l’achat de 200 millions de doses d’un vaccin potentiel contre le coronavirus au nom de tous les Etats membres de l’UE.

« Le contrat envisagé avec Johnson & Johnson donnerait la possibilité à tous les États membres de l’UE d’acheter le vaccin, ainsi que de faire un don aux pays à revenu faible et intermédiaire ou de le rediriger vers les pays de l’Espace économique européen-EEE. Il est prévu qu’une fois qu’un vaccin s’est avéré sûr et efficace contre le Covid-19, la Commission aurait mis en place un cadre contractuel pour l’achat initial de 200 millions de doses au nom de tous les États membres de l’UE, et pourrait en acheter davantage », indique un communiqué de l’exécutif européen.


La Commission européenne continue en parallèle de discuter avec d’autres firmes pharmaceutiques tentant de développer un vaccin, relève-t-on.

« Nos citoyens et notre économie ont besoin d’un vaccin sûr et efficace contre le coronavirus. Les discussions d’aujourd’hui nous rapprochent de cet objectif. La Commission met tout en œuvre, en étroite coopération avec les États membres et avec les entreprises pharmaceutiques, pour contribuer activement à cette fin », a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, citée dans le communiqué.

De son côté, Stella Kyriakides, commissaire européenne chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, a souligné que l’UE franchit une nouvelle étape pour garantir un accès rapide à un vaccin innovant en cours de développement contre le coronavirus.

« Nos négociations pour garantir un large portefeuille de vaccins pour nos citoyens et le monde se poursuivront sans relâche. Un vaccin sûr et efficace contribuera de manière décisive à protéger les citoyens contre le virus. Nous continuerons à travailler côte à côte avec nos États membres jusqu’à ce que tout le monde ait accès à un vaccin », a-t-elle ajouté.

La Commission européenne avait également conclu fin juillet des discussions exploratoires avec l’entreprise pharmaceutique française « Sanofi » en vue de l’achat de 300 millions de doses d’un vaccin potentiel contre le Covid-19 au nom des 27 États membres.

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page