Now Reading
Université Abdelmalek Essaâdi. 20 étudiants placés pour embauche chez MyOpla

Université Abdelmalek Essaâdi. 20 étudiants placés pour embauche chez MyOpla

Une convention de partenariat a été signée, mercredi, entre la Faculté des sciences de Tétouan, relevant de l’Université Abdelmalek Essaâdi et la société française MyOpla, spécialisée dans l’outsourcing.

La convention vise à embaucher des jeunes diplômés et porte sur le lancement d’un programme de formation pour l’intégration de 20 étudiants de la faculté.

La convention vise à embaucher les étudiants au sein de cette société française, dans le cadre de la stratégie de renforcement de ses activités au niveau de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, après la réussite d’une première étape qui a permis l’embauche de 18 étudiants.

L’université œuvre à accompagner la dynamique économique que connaît la région en formant des cadres et une main-d’œuvre qualifiée pour travailler dans des entreprises internationales et nationales de la région, en particulier dans la zone de Tétouan Shore, a indiqué le doyen de la faculté, Abdellatif Moukrim.

La faculté s’est engagée dans une démarche participative avec nombre d’entreprises présentes sur la plateforme Tétouan Shore pour répondre à leurs besoins en termes de ressources humaines compétentes, a-t-il expliqué, rappelant, à cet égard, la signature de conventions de partenariat avec les sociétés Everis et SATEC.

La convention signée avec MyOpla a permis la création de 38 postes d’emplois pour les diplômés de la faculté, a-t-il relevé, ajoutant que ce nombre devrait augmenter à l’avenir, compte tenu du plan de croissance de la société française.

De son côté, le directeur de la société MyOpla Tétouan, Nabil Nouidrat, a indiqué que la convention a pour objectif principal l’institutionnalisation de la relation de la société avec son environnement universitaire, en plus de faire connaître ses besoins en formations.

Lire aussi

En effet, MyOpla entend élargir son activité dans la région au cours des prochaines années, en vue de devenir le premier opérateur dans le domaine des technologies de l’information et de l’outsourcing dans le nord du Maroc, a-t-il affirmé, saluant l’attractivité de la région pour les investissements et la présence d’une main-d’œuvre hautement qualifiée.

La société avait démarré à Tanger en 2012 avec 10 employés, pour élargir ses investissements et ses activités et atteindre 1.000 employés au cours de l’année 2020, tout en se déployant à Al-Hoceima en 2017 et à Tétouan Shore, en 2019. Elle ambitionne de doubler ses effectifs à 2.000 employés d’ici la fin de cette année, a précisé Nouidrat.

La plateforme Tétouan Shore a accueilli, à ce jour, plus de 20 sociétés spécialisées dans l’offshoring, ciblant principalement les marchés espagnol, français et belge, avec un taux d’occupation dépassant les 68%.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés