Now Reading
Une première au Maroc, Khouribga installe la version 2.0 du “Mawkaf”

Une première au Maroc, Khouribga installe la version 2.0 du “Mawkaf”

Les travaux battent leur plein pour achever la construction et l’équipement de la Station de l’entrepreneur à Khouribga, en tant que point de rassemblement moderne pour les ouvriers et artisans de la ville pour communiquer avec des clients potentiels.

Le projet, dont la date d’inauguration est prévue pour fin mars prochain, est entré de plain-pied dans la phase d’équipement. La supervision de cette étape est assurée par de jeunes auto-entrepreneurs de la province, qui ont développé de nombreux projets dans le commerce électronique dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

L’idée de ce projet innovant, le premier de son genre au niveau national, émane de la volonté d’améliorer les conditions de travail des artisans et ouvriers de plusieurs villes du royaume, en faisant de certains lieux connus sous l’appellation “Mawkaf” des points de rencontre des ouvriers et d’artisans de plusieurs métiers pour communiquer avec des clients potentiels ou entreprises et établissements demandeurs d’employés dans certaines spécialités et métiers.

La Station de l’entrepreneur se veut, ainsi, un lieu moderne de rencontre des artisans et ouvriers offrant des opportunités transparentes d’emplois dans laquelle la demande de tout citoyen désirant contacter un travailleur est gérée de manière électronique dans l’optique de garantir l’équité et l’égalité entre l’ensemble des travailleurs inscrits dans la station, qui peuvent également bénéficier des formations et de divers programmes sociaux tels que l’alphabétisation et l’accompagnement dans la mise en œuvre de leur entreprises.

Le projet dont l’espace a été aménagé par la commune de Khouribga sur une superficie de 1.400 m2 a été financé par le conseil régional de Béni Mellal-Khénifra à hauteur de 6 millions de dirhams, tandis que sa mise en oeuvre est assuré par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain à hauteur d’un million de dirhams.

Lire aussi

Ce projet qui présentera des services gratuits en particulier dans les domaines de l’orientation, du conseil et de l’accompagnement, assurera la formation de plusieurs catégories de travailleurs, de manière à ce que chaque travailleur puisse connaître les divers équipements et nouvelles technologies relatifs à son métier, et permettra d’acquérir de nouvelles méthodes pour la commercialisation de son produit ou encore son métier.

Les autorités locales de la province de Khouribga accordent une grande importance à la réussite de ce projet pionnier aux niveaux régional et national, afin d’améliorer la gestion de certains métiers, d’éviter la monopolisation et d’inciter par la même occasion à la création des projets, tout en veillant à l’évaluation périodique de leur rentabilité.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés