Now Reading
Humiliant. 11 dirhams, le montant de la pension d’une veuve d’un militaire

Humiliant. 11 dirhams, le montant de la pension d’une veuve d’un militaire

Résultat de recherche d'images pour "far leseco"

La veuve d’un ancien invalide de la guerre au Sahara, mère de neuf enfants reçoit une pension ne dépassant pas les… 11 dirhams.

Vivant à Assa Zag avec ses enfants, dont deux diplômés de l’université Ibn Zohr d’Agadir et désormais sans emploi, la femme de 57 ans est la veuve d’un ancien militaire, obligé de quitter le service après 4 ans de service, suite à plusieurs blessures qu’il a reçues lors du conflit du Sahara. La pension de la famille ne dépasse pas les 11 dirhams, rapporte Assabah dans son numéro du 31 décembre.

La femme a fait part au quotidien de son faible état de santé, atteinte d’asthme et de diabète, ainsi que de sa difficulté de subvenir au besoin de ses enfants, dont deux sont encore scolarisés. Des besoins que la maigre pension, ainsi que l’indemnité de 400 dirhams qu’elle reçoit ne suffisent pas à couvrir.

Lire aussi

L’un des fils, lauréat d’une licence en histoire, a révélé à Assabah qu’après des années de plaintes, sa mère a été obligée de s’adresser directement au directeur général de la Caisse marocaine de retraite pour la révision de sa pension, afin qu’elle soit au niveau des autres veuves de soldats. Le fils ajoute que quelles que soient les justifications de la caisse, verser 11 dirhams à la veuve d’un soldat qui a souffert des années de blessures contractées en servant son pays, avant de décéder en 2017, reste honteux, et même insultant.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés