Maroc

Une deuxième vague au Maroc ? El Youbi est inquiet

Le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé craint une deuxième vague du Covid-19 au Maroc. Ceci dans le cas où les mesures sanitaires préventives ne seraient pas strictement respectées, surtout au sein des unités industrielles.

Mohamed El Youbi, tout en tirant la sonnette d’alarme, a quand même tempéré ses craintes en émettant le voeu “que cela ne puisse pas se produire”. Néanmoins, il a tenu à réitérer à Le Site Info que la probable apparition de nouveaux foyers, après l’assouplissement des mesures préventives, a été évoquée par les autorités compétentes.


La levée progressive de l’état d’urgence sanitaire pourrait être annonciatrice de nouveaux foyers, aussi bien familiaux qu’au sein des unités industrielles, si les mesures sanitaires sont jetées aux oubliettes, a-t-il averti. Parmi ces mesures, El Youbi a particulièrement insisté sur la distanciation physique et le port obligatoire des masques de protection.

Notre interlocuteur n’a pas non plus manqué de rappeler le foyer de transmission de Lalla Mimouna, où l’on a enregistré plus de 600 cas confirmés de coronavirus au sein d’une usine de conditionnement de fraises.

Par conséquent, et pour endiguer le risque d’autres contaminations similaires, le ministère de tutelle a pris la ferme décision d’imposer de nouvelles mesures auxquelles seront assujetties les unités industrielles pour poursuivre leurs activités.

Par ailleurs, concernant les espaces publics qui seront rouverts aux citoyens, El Youbi a cité l’exemple des plages et stations balnéaires. Selon lui, le risque y est moindre dans les espaces ouverts qu’ailleurs car le virus ne se transmet pas par l’air. Mais cela ne doit nullement faire oublier aux estivants les mesures préventives précités.

En revanche, le risque de propagation du Covid-19 est toujours omniprésent dans les lieux clos, ce qui doit inciter les citoyens à toujours faire preuve de grande prudence et de vigilance accrue, en respectant les mesures sanitaires préventives décrétées par les autorités compétentes dans l’objectif de protéger la population de la contamination.

Mohamed El Youbi a toutefois noté que le Maroc est parvenu à lutter efficacement contre le coronavirus et à mieux appréhender la situation épidémiologique. Ce résultat est dû grâce aux Hautes instructions royales, ainsi qu’aux efforts inlassables de toutes les parties prenantes, aussi bien sanitaires que sécuritaires.

Il faut dire que la situation n’est pas rassurante. 349 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus ont été confirmés au Maroc mercredi matin à 10h00, portant à 10.693 le nombre total des cas de contamination.

Tanger-Tétouan-Al Hoceima est en tête des régions les plus touchées avec 125 nouveaux cas, suivie de Laâyoune-Sakia Al Hamra (94 cas), Casablanca-Settat (93 cas), Marrakech-Safi (20 cas), Rabat-Salé-Kénitra (8 cas), Fès-Meknès (6 cas), Béni Mellal-Khénifra (3 cas) et Guelmim-Oued Noun (1 cas).

Larbi Alaoui (avec Kawtar Zaki)

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer