Maroc

Une contrebandière tuée dans un mouvement de foule : une ONG espagnole réclame une enquête

L’Association pro-droits humains Andalousie (APDHA) a appelé à l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes de la mort d’une jeune porteuse âgée de 22 ans, dénommée Souad El Khatib.

Selon les médias sebtis, l’accident a eu lieu jeudi dernier dans la partie marocaine des frontières suite à une avalanche humaine des porteuses. La défunte s’est rendue au centre hospitalier de Fnideq mais les médecins ne l’ont soumise à aucun examen médical.  De retour à l’hôpital samedi à cause d’atroces migraines, elle fut transportée d’urgence à Tétouan dans une ambulance, où elle a rendu l’âme avant d’atteindre sa destination.


La famille de la victime accuse les autorités marocaines de cette tragédie, vu que les contrôles menés par les agents marocains ont entraîné un mouvement de panique auprès des porteuses. La victime était mère d’un enfant en bas âge.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer