Now Reading
Une clinique impose la «reconnaissance de dettes» à ses clients

Une clinique impose la «reconnaissance de dettes» à ses clients

Résultat de recherche d'images pour "cliniques leseco.ma"

Des plaintes ont été déposées contre les reconnaissances de dettes à blanc qu’impose une clinique dans la capitale.

Une clinique à Rabat imposerait aux patients de signer une reconnaissance de dettes pour bénéficier de ses services, rapporte Assabah dans son numéro du 9 octobre. Le quotidien ajoute que la direction de la clinique impose aux clients la signature d’une reconnaissance de dettes à blanc, sans même qu’ils soient autorisés à connaître le montant de leur traitement. La clinique refuse d’octroyer ses services aux personnes qui refusent d’accomplir cette procédure, allant à l’encontre des lois régissant le métier, sachant que certains clients possèdent un engagement de paiement de la part de leur assurance maladie, qui s’engage des fois à payer jusqu’à 90% des frais de traitement.

Lire aussi

Assabah ajoutent que des conflits éclatent entre la direction de la clinique et les patients ayant signé la reconnaissance de dettes et leurs familles, qui se retrouvent obligés de payer des sommes imprévisibles. Malgré la loi 131,13, obligeant les cliniques à exposer les prix de leurs services, ladite clinique veille à ne pas les révéler, et de ne les présenter aux patients qu’une fois leur traitement terminé, gonflant des fois le prix de certains services. Malgré les plaintes et le caractère illégal de cette pratique, la direction de la clinique continue de l’imposer impunément, ajoute Assabah.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés