Éco-Business

Un programme d’appui pour les primo-exportateurs

Il vise à apporter un soutien financier et technique aux entreprises primo-exportatrices sur une période de 3 ans. Il leur permettra de se doter d’une stratégie export adaptée à leur activité et de bénéficier des actions de formation et de coaching.


Le Secrétariat d’État chargé du commerce extérieur lance, en partenariat avec le ministère de l’Économie et des finances, la CGEM, Maroc Export et l’ASMEX, un programme d’appui spécifique aux entreprises ayant un potentiel à l’export et désireuses de se lancer dans l’exportation ou d’en faire une activité régulière. Ce programme s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère pour le développement du commerce extérieur 2017-2027, et consiste à apporter le soutien financier et technique aux entreprises primo-exportatrices sur une période de 3 ans. Ce projet s’inscrit dans le cadre du renforcement de la politique d’accompagnement à l’international des entreprises mené par le département du Commerce extérieur.

Concrètement, ledit programme repose sur un diagnostic de l’entreprise ainsi que la conception de sa stratégie export sur une période durant les trois années de l’exécution du projet. Sur cette base, l’administration fournit un accès à des formations visant à acquérir des compétences et des outils dans les différentes thématiques du développement de l’export (marketing, finance, commercial, dédouanement, transport…) ainsi qu’un appui à la mise en œuvre de la stratégie de développement à l’export à travers une palette d’actions éligibles financées dans le cadre du programme.

Le Programme d’appui aux primo-exportateurs vise également un accompagnement sur mesure par des actions de coaching effectuées par des consultants à l’export. Ce programme est destiné aux entreprises ou coopératives de droit marocain domiciliées au Maroc, quel que soit leur profil, taille ou secteur d’activité ne dépassant pas un chiffre d’affaires moyen à l’export sur les trois dernières années de 5 MDH. Ces entreprises doivent justifier d’une situation régulière vis-à-vis de l’Administration fiscale et de la CNSS, d’au moins deux années d’ancienneté au moment du dépôt de la candidature, d’un statut de personne morale ou de coopérative. Les entreprises intéressées par ce programme doivent déposer leurs dossiers de candidature au Secrétariat d’État chargé du Commerce extérieur ou les envoyer par poste, au plus tard le 31 juillet 2017.






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page