Opinions

Un nouveau confinement à exclure au Maroc ?

EDITO. Nous sommes désormais avertis ! Tels des enfants qui auraient manifesté un enthousiasme débordant, nous risquons de nous voir «privés de sorties» si nous ne nous ressaisissons pas très rapidement. Du coup, si une autre décision de l’Intérieur venait à être lâchée, à une heure nocturne et dominicaine, pour nous annoncer un nouveau reconfinement, nul d’entre nous ne pourra prétendre n’avoir pas été prévenu.

La situation épidémiologique dégénère de façon rapide et la facture est déjà bien assez lourde. Le gouvernement se retrouve entre le marteau des finances et l’enclume de la santé. Il est sommé de proposer des solutions immédiates à une opposition, mais aussi désormais à une majorité, au taquet. La pression sociale est en effet telle que tous les acteurs politiques sont aujourd’hui sur le qui-vive, tant les enjeux sont cruciaux. Le marché de l’emploi, le pouvoir d’achat, la résilience du système de santé, le rendement de la machine éducative… La Covid-19 a réveillé tous les maux qui rongeaient silencieusement, mais profondément, le corps Maroc. La menace du reconfinement est donc aujourd’hui brandie par El Otmani, comme moyen ultime pour rappeler les citoyens à la raison. Message reçu, en fin de compte ?


Rien n’est moins sûr, puisque c’est le même El Otmani qui niait en bloc toute probabilité de recours à cette option. Rappelons-nous qu’il avait même argumenté, indicateurs économiques et sociaux à l’appui, qu’aucun nouveau confinement n’était envisageable. Nous n’en avons pas les moyens, affirmait-il mordicus. Maintenant que tout le monde est convaincu, pour une fois, le chef de gouvernement change de discours. Un peu comme celui qui appelle au loup… En tout cas, quelle que soit l’orientation prise, surtout depuis que nous avons goûté une première fois au confinement et ses effets, il faudrait en verrouiller les mécanismes, préparer les matelas de sécurité nécessaires avant toute démarche et éviter de répéter les erreurs de communication commises par le passé.

Meriem Allam / Les Inspirations Éco






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page