Culture

Twitter : Le compte d’un chef de parti pakistanais suspendu

 

 


 

Twitter a suspendu dimanche le compte du chef d’un parti ultraconservateur qui a adressé de violentes critiques à l’appareil judiciaire, le Premier ministre et l’armée, après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème, a annoncé lundi le gouvernement.

Les membres de Tehreek-e-Labbaik (TLP), le parti présidé par le dignitaire Khadim Hussain Rizvi, ont bloqué les principales artères des plus grandes villes du Pakistan pendant trois jours, la semaine dernière, et formulé des menaces à l’encontre des juges de la Cour suprême qui avaient acquitté Asia Bibi mercredi.

Cette chrétienne a passé huit ans dans le couloir de la mort avant que la Cour suprême ne casse sa condamnation et n’ordonne sa libération. Ce verdict a soulevé une vague d’indignation et de manifestations dans le pays. « Nous avons adressé une demande à Twitter, stipulant que son compte incitait à la haine et à la violence », ont déclaré à la presse deux hauts responsables des services de télécommunication pakistanais.

Le TLP a condamné la suspension du compte Twitter de Rizvi, parlant d’un « complot des opposants à la protection du prophète et de l’islam ». Un deuxième compte créé dimanche a été suspendu lui aussi peu après.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer