Archives

Transport par bus. Deux sociétés dans «l’illégalité»

C’est une situation surréaliste et en même temps dangereuse que vit le secteur du transport en commun par bus à Casablanca. Selon le maire de la ville, «l’autorité délégante n’a autorisé aucune entreprise privée, hormis Alsa à Casablanca, à exploiter ce service», avance-t-il face à la presse, le 31 octobre. Dans les faits, les sociétés Chenaoui Bus et Lux Bus n’ont plus d’agrément d’exploitation de ce service depuis 2009, date fixée à l’époque pour unifier ce service avec un seul délégataire. Une opération jamais réalisée. Depuis, ces sociétés opèrent dans un flou juridique, mettant en danger la vie des usagers casablancais


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer