Now Reading
Total Maroc : 90 ans et ça carbure encore !

Total Maroc : 90 ans et ça carbure encore !

Entre autres acquis stratégiques, l’opérateur dispose d’un réseau de 300 stations service et détient plus de 14% du marché produits et services pétroliers au Maroc. L’entreprise annonce par ailleurs la poursuite de son déploiement territoriale et de sa stratégie premium.

Un film, diffusé en TV et sur les réseaux sociaux, une campagne radio, des animations en stations-service et sur le web sans oublier la création d’un site intranet consacré aux histoires et anecdotes de collaborateurs, actuels et retraités… Pour son 90ème anniversaire, Total Maroc veut avant tout réaffirmer son ancrage dans le Royaume. «Nous comptons à ce jour 300 stations services à travers le pays et dont neuf autoroutières et nous sommes le troisième acteur de la distribution de produits et services pétroliers dans le pays avec plus de 14% de part de marché», se félicite Jean-Louis Bonenfant, directeur général de l’entreprise.

Dans ce même sillage, il souligne une «marocanisation» de Total Maroc à travers l’ouverture de son tour de table en 2014 par la cession de 30% de son capital au groupe Zahid, puis son introduction à hauteur de 15% de son capital à la Bourse de Casablanca en 2015. Une opération qui insiste Bonenfant, «est venue confirmer l’attachement fort de l’entreprise à l’économie nationale». À ce propos il est à noter que l’opérateur a réalisé en 2016 un chiffre d’affaire de 10,5 milliards de DH avec une contribution au budget de l’État s’élevant notamment à 320,8 millions de DH en termes d’IS ( Impôt sur les sociétés), 28,1 millions d’IR (Impôt sur le revenu) à 2,9 milliards TIC (Taxe intérieure de consommation) et à 44,1 million de cotisations aux organismes sociaux.

L’entreprise est en outre pourvoyeuse de 600 emplois directs dont seulement 12 sont occupés par des expatriés et plus de 4000 emplois indirects. Des chiffres qui devraient s’accroitre avec la poursuite du déploiement de l’entreprise à raison selon le directeur de 12 à 15 stations services par an. Un déploiement territorial qui n’occulte pas la stratégie premium adoptée par l’entreprise à la faveur de la libéralisation du secteur, dans les années 1990. «Cette année nous lançons l’essence Total EXCELLIUM ainsi que des produits standards additivés y compris en ce qui concerne le gasoil» annonce Bonenfant.

Toujours au titres des projets, Total Maroc, 2e opérateur gazier au Maroc, entend investir entre 300 et 400 millions DH par an dans ce segments pour les 5 prochaines années et ce hormis l’outil logistique qui va avec. Pour rappel, Total Maroc a été créée en 1927 sous l’appellation «Compagnie marocaine des carburants» (CMC), est l’une des plus anciennes entreprises du Maroc et la doyenne des filiale du groupe en Afrique.

Entre autres étapes clés de son histoire on peut retenir, l’achat de la CMC par la Compagnie française des pétroles (CFP) en 1951, la prise de participation de prise participation de le SNPP dans le capital de Total Maroc en 1974 et l’achat de 50% des part de à l’État par Total en 1994. Rappelons par ailleurs que Total est un groupe mondial et global de l’énergie, l’une des premières compagnies pétrolières et gazières internationales, et un acteur majeur de l’énergie solaire avec SunPower et Total Solar. Il compte 98.000 collaborateurs et est présent dans plus de 130 pays. La multinationale est également connue pour son laboratoire de recherche situé à Lyon où 250 chercheurs sont chargés de développer de nouveaux produits pour toutes les filiale du groupe.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés