Monde

Terrorisme: le Canada alerte ses ressortissants en Algérie

Le gouvernement du Canada a appelé ses ressortissants, résidant en Algérie, à faire preuve de grande prudence à cause de risques de troubles civils et de terrorisme, dans le contexte tendu des élections du 12 décembre.

Dans une communication, lancée sur son site officiel, le gouvernement canadien conseille ses ressortissants d’éviter tout voyage dans les provinces longeant la Libye, la Tunisie, le Mali, le Niger et la Mauritanie. Il s’agit en particulier des Wilayas algériennes d’Adrar, El Oued, Illizi, Ouargla, Tamanrasset, Tébessa et Tindouf. Des groupes armés y sont actifs, souligne le gouvernement canadien. Il existe aussi dans ces régions des menaces de terrorisme, de banditisme et d’enlèvement, ajoute la communication.

L’alerte a également appelé les Canadiens à éviter tout voyage non essentiel dans la région montagneuse de la Kabylie, dans les wilayas de Bejaia, Bouira, Boumerdès, Tizi Ouzou ainsi que dans les wilayas d’Annaba, Béchar, Biskra, El Bayadh, El Taref, Jijel, Khenchela, Laghouat, Skikda, Souk Ahras. « Il existe dans ces régions des risques d’attentats terroristes, d’actes de banditisme et d’enlèvement », conclut le gouvernement canadien.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer