Société

Taroudant: Une fillette de 8 ans violemment agressée par son instituteur

 
تلميذة معنفة بإقليم تارودانت
 
La Gendarmerie royale a ouvert à Taroudant, une enquête sur l’incident de maltraitance physique faite à une étudiante de 8 ans par un instituteur de son école primaire. Les examens médicaux, effectués à l’hôpital régional de Moukhtar Al-Sousi de Taroudant, prouvent que la fillette a été victime d’une horrible agression physique au niveau de la tête.
 
La victime, ainsi que plusieurs témoins, ont été entendus par les services judiciaires et l’affaire fait des vagues sur les réseaux sociaux. Une fillette de 8 ans a été violemment battu par son instituteur. Les autorités se sont également rendues à l’hôpital pour découvrir les causes de cet incident qui a bouleversé la ville. Plusieurs photos et vidéos font le tour des réseaux sociaux et mobilisent des centaines de milliers de personnes, pour dénoncer la violence faite aux enfants au sein de leurs milieux scolaires, les privant de leur droit le plus primordial, qu’est celui à l’éducation.
 
L’UNESCO a tiré la sonnette d’alarme quant à ce fléau qui porte atteinte aux droits des enfants à l’éducation et au bien-être, en publiant un rapport intitulé «Au-delà des chiffres : en finir avec la violence et le harcèlement à l’école», ainsi qu’en fournissant un aperçu détaillé et actualisé des tendances mondiales en matière de violence scolaire. Au Maroc, la prévalence du harcèlement dans les écoles a atteint 32,2%. Signifiant que près d’un élève sur trois a été victime de harcèlement. Le harcèlement dans les écoles chez les garçons est de 44%, tandis que chez les filles, il représente 31,6%.
 
L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
 
L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan et plein air

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer