Now Reading
Taqa Morocco. Hausse des bénéfices à fin septembre

Taqa Morocco. Hausse des bénéfices à fin septembre

Cette performance est tirée en partie par l’amélioration du résultat financier de l’opérateur suite au remboursement de ses emprunts. La marge nette, par contre, accuse un recul sur une année glissante. 

Taqa Morocco confirme la solidité de ses fondamentaux opérationnels et financiers au terme du troisième trimestre 2018 malgré un contexte marqué par la hausse des frais d’énergie suite à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international, combinée à la dépréciation du dollar par rapport au dirham. Le producteur national d’électricité a ainsi pu enregistrer des performances opérationnelles en nette progression, tirant profit de la bonne tenue de l’ensemble des unités 1 à 6 dont le taux de disponibilité global a progressé de 3,5 points à 94,6%.

Dans le détail, le taux de disponibilité des unités 1 à 4 a atteint 93,8% contre 91,8% sur la même période en 2017, compte tenu de la réalisation de la révision mineure de l’Unité 4 au 30 septembre 2018 et de la révision majeure de l’Unité 3 au 30 septembre 2017, conformément au plan de maintenance. Comme cela a été le cas pour l’unité 6 qui a également connu une révision mineure en 2017. Le taux de disponibilité des Unités 5 et 6 s’est amélioré à 96,2%, comparé à 89,7% au 30 septembre 2017. Il en résulte un chiffre d’affaires consolidé en amélioration de 7,5% à 6,42 MMDH.

Sur le plan opérationnel, son résultat d’exploitation s’est établi à 1,99 MMDH, en progression de 2,4% par rapport à la même période de l’année précédente, capitalisant sur les efforts continus du groupe en vue d’une optimisation des charges de fonctionnement et de maintenance. Toutefois, sa marge opérationnelle a perdu 1,6 point pour se fixer à 31% à fin septembre 2018. Enfin, son résultat net part du groupe s’est renforcé de 4% à 767 MDH, porté par l’amélioration de son résultat financier suite à la baisse des charges d’intérêts sur emprunts. Dans ces conditions, sa marge nette consolidée cède 0,5 pt à 16,2%. Son résultat net consolidé s’est quant à lui, inscrit en hausse de 4% à plus de 1 MMDH comparé à la même période de l’année précédente.

Au niveau de ses perspectives, le groupe compte mettre en œuvre les actions nécessaires pour la réalisation de ses objectifs stratégiques 2018 et ceci grâce aux efforts consentis en termes d’optimisation de son taux de disponibilité, à ces solides fondamentaux industriels ainsi qu’à l’expertise de ses équipes. D’ailleurs, le quatrième trimestre sera marqué par la réalisation de la révision majeure de l’Unité 2 pour une durée estimée de 42 jours, conformément au plan de maintenance. 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés