Éco-Business

Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 5 grands barrages à venir

Ces infrastructures permettront de mobiliser des ressources hydriques supplémentaires à même de satisfaire les besoins en eau potable de la région./DR

La région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma sera dotée de 5 grands barrages d’une capacité de 800 millions de m3. Ces barrages vont permettre de sécuriser l’alimentation de la région en eau potable, d’accompagner les projets de développement et d’atténuer les impacts liés à l’irrégularité des précipitations, a souligné, vendredi à Tétouan, la ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal.

La ministre a assuré que les travaux de construction des barrages de Martil, Dar Khrofa et de Kharroub sont en cours de réalisation, alors que les travaux de réalisation du barrage de Moulay Bouchta ont été achevés, ceux du barrage Ghiss seront lancés courant 2016.


Ces infrastructures permettront de mobiliser des ressources hydriques supplémentaires à même de satisfaire les besoins en eau potable de la région et d’irriguer 22.000 hectares de terres agricoles.

Afilal a souligné, dans ce sens, que le Bassin hydraulique de Loukkos (ABHL) a connu, de septembre 2015 à janvier 2016, un déficit de précipitations oscillant entre 46% pour la bassin Ghis-Nekkour et 70% pour le bassin de Loukkos, en glissement annuel.

Concernant la protection de la région contre les inondations, la ministre a assuré que son département, en partenariat avec l’ABHL et les différents intervenants, a réalisé plusieurs projets d’un budget d’1,6MMDH. Ces projets visent à développer un réseau d’alerte et d’annonces de crue en parallèle avec la réalisation de projets de protection contre les inondations, à mettre à niveau les oueds relevant des préfectures et provinces de la région.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer