Now Reading
Stratégie: Comment Glovo et Jumia se sont adaptés au Covid-19

Stratégie: Comment Glovo et Jumia se sont adaptés au Covid-19

Les opérateurs économiques nationaux s’adaptent du mieux qu’ils peuvent à la nouvelle donne causée par le Coronavirus. C’est le cas des opérateurs de livraison à domicile. Une batterie de mesures a été mise en place dans ce sens pour assurer la sécurité et l’approvisionnement des citoyens marocains. Nous avons contacté les deux opérateurs Glovo et Jumia pour qu’ils nous expliquent leur mode opératoire dans cette période de crise…

Le «sans contact» de Glovo
Dès le 16 mars, Glovo a annoncé le lancement au Maroc d’un nouveau service destiné à lutter contre le risque de propagation du Covid-19. Pour assurer la sécurité de ses clients, la plateforme propose une formule de livraison «sans contact» afin que ces derniers réceptionnent leurs commandes à l’endroit de leur choix et cela dans le cadre d’un règlement par carte bancaire. Glovo permet également à ses clients de ne plus avoir à signer leurs commandes à la réception. L’option «Sans signature» est ainsi permanente et s’applique désormais à toutes les livraisons.

«La santé et la sécurité de nos partenaires et clients sont nos premières priorités. Tout a été mis en place pour réduire les risques de propagation du Covid-19 et offrir un service qui répond aux exigences de l’OMS et des autorités marocaines», affirme le management de Glovo. Par ailleurs, l’entreprise rappelle également que ses employés et collaborateurs appliquent à la lettre toutes les mesures de sécurité sanitaire imposées par les autorités.

Les Glovers sont équipés de gants, de masques et de gels antiseptiques et les équipes sont sensibilisés au quotidien afin de respecter les distances de sécurité dans toutes leurs interactions. Ces initiatives qui contribuent à limiter les contacts directs entre les clients et les Glovers, garantissent une livraison plus sûre pour les deux parties. Glovo s’engage par ailleurs à continuer à livrer ses clients qui commandent des produits de première nécessité.

Le partenariat international de Jumia
De son côté, jumia a mis en place un dispositif au sein de ses entrepôts mais aussi pour ses livreurs. L’entreprise offre aussi aux Marocains l’accès aux achats en ligne tout en soutenant la distanciation sociale, éliminant les contacts physiques et réduisant ainsi l’infection de personne à personne. La plateforme d’e-commerce a ainsi investi largement dans la formation, la fourniture de protections avec par exemple un total de 10.000 gants livrés ainsi que la remise de produits nettoyants et l’augmentation des cycles de nettoyage de ses locaux.

Jumia a également investi dans la conception d’un spot vidéo destiné à renforcer le message de protection collective avec une diffusion via l’ensemble de ses canaux de communication avec ses livreurs. Par ailleurs, Jumia a annoncé un partenariat majeur avec Reckitt Benckiser, le fabricant mondial de produits de santé pour aider les consommateurs à accéder à des produits sanitaires à bas prix. Ce partenariat permettra d’assurer un approvisionnement régulier en produits d’hygiène tels que les pains de savon, les désinfectants et les produits liquides pour le lavage des mains à un prix abordable. Ces produits connaissent une demande croissante de la part des consommateurs qui prennent des précautions pour éviter la propagation du Covid-19.

«Jumia prendra une commission de 0% sur Dettol, JIK et Harpic, diminuant ainsi le prix à la consommation», explique le management dans ce sens. Reckitt Benckiser financera la livraison gratuite dans les huit pays pour tous les produits cités. Il s’agit du Maroc, Algérie, Égypte, Ghana, Kenya, Nigeria, Afrique du Sud et Ouganda. Les consommateurs pourront accéder à tous les produits à partir de la page «Stay Safe» sur Jumia, créée conjointement avec Reckitt Benckiser.


Karim Debbar
Directeur général de Glovo au Maroc

«Le coronavirus n’est une aubaine pour personne»

Glovo a mis en place un dispositif de sécurité, quel est son intérêt ?
Notre priorité absolue est la santé et la sécurité de nos clients mais aussi celles de nos coursiers et de nos partenaires. À ce titre, nous tenons à préciser que nous nous conformons aux conseils et aux lignes directrices de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en adaptant nos pratiques opérationnelles et en prenant les précautions et mesures préventives nécessaires dans ce sens afin de protéger les citoyens et les glovers. Nous avons mis en place plusieurs mesures de sécurité et d’hygiène qui consistent à limiter au maximum le contact entre coursiers au sein de nos «Glover centers» (3 personnes seulement peuvent entrer en même temps à l’intérieur des centres et doivent garder une distance de 2 mètres minimum entre elles). Nous avons également distribué gratuitement des masques, gants ainsi que des solutions hydro-alcooliques à l’ensemble de nos glovers.

«Sans contact», «sans signature», expliquez-nous le concept ?
Ces deux mesures ont été déployées par Glovo afin de limiter au maximum les interactions entre clients, coursiers. La livraison «sans contact» permet à nos clients de demander que leurs commandes leurs soient déposées sans que le moindre contact physique ne soit établi avec les coursiers dans le cadre d’un règlement par carte bancaire. La livraison sans signature permet, quant à elle, de libérer nos clients de l’obligation de devoir signer lorsqu’ils reçoivent leurs commandes. Nous sommes persuadés que ces nouvelles mesures contribueront à limiter le contact direct entre les clients et les coursiers, garantissant ainsi une livraison beaucoup plus sûre pour les deux parties.

Est-ce que le corona est une aubaine pour le marché de la livraison ?
Le coronavirus n’est une aubaine pour personne. C’est un fléau auquel nous devons tous faire face de la meilleure manière et avec tous les moyens dont nous disposons. Les sociétés de livraison offrent cette possibilité vitale qui consiste à continuer à ravitailler les personnes qui sont entrées en confinement, notamment en produits de première nécessité. À ce titre, Glovo continue à assurer les services de livraison à domicile et à travailler en coordination avec ses partenaires et avec les autorités sanitaires afin que les clients soient desservis et ravitaillés de manière à la fois efficace, sécurisée et continue. 

Lire aussi


Mohcine Benmezouara
Directeur général de Jumia Services

«La livraison est une bouée de sauvetage»

Quel est le dispositif mis en place au sein de Jumia ?
La santé et la sécurité de nos collaborateurs, consommateurs et partenaires sont notre première priorité. Toutes nos équipes ont ainsi été informées des caractéristiques du Covid-19 et sensibilisées à l’importance des mesures de prévention mises en place pour lutter contre la propagation du virus. Nous avons fait appel à un médecin afin de porter un message de prévention efficace et sûr. Chaque jour, des explications sont transmises sur les règles sanitaires et d’hygiène à adopter et dont les principales sont le nettoyage régulier des mains, le port de gants et d’un masque ainsi que le respect d’une distance d’un mètre au moins lors des échanges entre individus. Dans chacun de nos sites au Maroc, nous avons aussi édicté des règles très strictes, notamment le contrôle systématique de la température de nos collaborateurs, l’obligation pour les personnes souffrantes de rester chez elles, la mise en place du télétravail quand cela est possible, la distribution de masques et de gants mais aussi l’approvisionnement en savon et produits hydro-alcooliques. Toutes ces mesures sont revues et contrôlées au quotidien avec chaque matin une cellule de crise qui est chargée de suivre les évolutions et d’adapter le cas échéant les actions de prévention.

Comment œuvrez-vous pour réduire au mieux le contact humain ?
Lorsque les Marocains commandent en ligne, nous les livrons directement chez eux en leur évitant de se rendre aux magasins, marchés et restaurants. Cela favorise également la distanciation sociale. Même lorsque les restaurants et les épiceries sont fermés, nos agents de livraison continuent de livrer les produits alimentaires et repas aux Marocains. Il s’agit d’une bouée de sauvetage essentielle, en particulier pour les personnes âgées et les malades reclus à domicile en auto-quarantaine. En permettant aux gens de payer en ligne, nous réduisons le traitement des espèces, ce qui peut encore réduire le contact physique ainsi que l’infection de personne à personne. Des pays comme la Chine et la Corée du Sud ont restreint l’utilisation de l’argent «liquide».

Comment la marketplace peut contribuer pour lutter contre la pandémie ?
Grâce à un écosystème intégré de Jumia autour d’une plateforme «marketplace», de logistique et de paiements en ligne, les plateformes de commerce électronique comme Jumia peuvent faire partie d’une stratégie coordonnée de lutte contre la pandémie. Nous avons plus de 8.000 vendeurs sur notre plateforme qui proposent des aliments de première nécessité et de produits essentiels sanitaires. En nous associant avec eux, nous sommes en mesure de maintenir des prix stables sur ces produits essentiels pour les Marocains. Notre réseau logistique intégré nous permet de livrer partout au Maroc ; des grandes villes aux zones rurales. 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés