Monde

Standard & Poor’s dégrade la notation de Toyota et Honda

L’agence de notation financière Standard & Poor’s a revu à la baisse les notes de long terme des groupe Toyota et Honda. Assorties de perspectives «négatives», les dégradations des deux constructeurs automobile japonais ont été justifiées par S&P par le «fort impact de la pandémie sur leurs activités», ainsi que des prévisions de résultats sombres, vagues ou inconnues pour l’exercice 2020/21.

Pour Toyota, la note de long terme a ainsi été dégradée de «AA-» à «A+», tandis que celle de Honda est passée de «A» à «A-». «Les résultats de Toyota devraient subir une forte pression à la baisse dans les 1 à 2 ans à venir, étant donné que la pandémie de Covid-19 entraîne une chute significative de la demande automobile mondiale», explique l’agence de notation dans un communiqué.


Du coup, le premier constructeur nippon sort du giron des investissements considérés comme «de haute qualité» pour faire partie de ceux jugés de «qualité moyenne supérieure». Malgré une situation financière robuste, Toyota a annoncé la semaine dernière qu’il s’attendait à un effondrement de 79,5% de son bénéfice opérationnel sur son nouvel exercice 2020/21. De son côté, Honda a vu ses résultats plonger dans le rouge sur la période allant de janvier à mars 2020. Au lendemain de l’annonce de cette double note dégradée, l’action Toyota a cédé 0,82% à 6.362 yens, tandis que celle de Honda a perdu 0,56% à 2.560 yens dans la bourse de Tokyo. 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer