Éco-Business

Souss-Massa: comment sera déployée l’aide de 20,2 MDH

Le Conseil de la Région Souss-Massa a annoncé, samedi dernier, qu’elle mobilisera 20,2 millions de DH pour lutter contre les effets socio-économiques et sanitaires générés par la propagation du Covid-19 à l’échelle de la région. Dans ce sens, la moitié de ce montant, à savoir 10 millions de DH permettra d’acquérir les équipements médicaux suite à la détermination des besoins nécessaires en termes de matériel médical par la Direction régionale de la santé. «Actuellement, on est en phase de conclusion des marchés avec les entreprises qui commercialisent le matériel identifié en faveur des établissements de soins et de santé de la région», explique Mohamed Houbane, directeur général des affaires administratives au sein de la Région Souss-Massa.

Denrées : une dotation en fonction de la vulnérabilité
Un montant similaire, à savoir 10 MDH, sera injecté pour l’achat de denrées alimentaires de première nécessité pour les populations les plus démunies. À cet égard, le mécanisme de distribution de ces denrées alimentaires a été déjà défini par la Région Souss-Massa. Ce montant sera mis à la disposition des six préfectures et provinces de la région, notamment les préfectures d’Agadir Ida-Outanane, Inezgane-Aït Melloul et les provinces de Chtouka Aït Baha, Tiznit, Taroudant et Tata. «Ce sont ces entités qui se chargeront de ce volet avec une dotation pour chaque préfecture et province en fonction de leur situation de vulnérabilité sociale», ajoute Mohamed Houbane. Les 200.000 DH restants seront consacrés à l’acquisition des produits de nettoyage et de désinfection.


Nettoyage et désinfection : la protection civile s’en charge
Sur ce dernier point, ce montant a été fixé suite à la détermination des besoins par la protection civile au niveau régional. Les quantités de produits de nettoyage et de désinfection acquis seront distribuées aussi au niveau des préfectures et provinces de la Région Souss-Massa. Parallèlement, le bureau du Conseil régional Souss-Massa ainsi que ses membres et cadres ont déjà consacré un mois de leurs indemnités au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) avec le choix de prélèvements pour les fonctionnaires du conseil de la région. Pour rappel, le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma a lancé une initiative similaire en consacrant aussi 20 MDH à ce volet social dont 16 MDH pour l’achat de denrées alimentaires de base au profit des habitants des huit provinces de la région tandis que 4 MDH ont été alloués pour couvrir les besoins des provinces de la région en termes d’équipements et de produits de stérilisation.

La chambre de commerce contribue aussi
Pour sa part, la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de la Région Souss-Massa a mobilisé quant à elle un don de 5 MDH au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19). À travers cette initiative, la CCIS de la région a apporté sa contribution aux efforts consentis par le royaume afin de soutenir l’économie nationale et d’atténuer les effets de la pandémie. Par ailleurs, plusieurs entités ont annoncé leur contribution au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau Coronavirus en vue de faire face aux conséquences économiques et sociales de la propagation du Covid-19. Il s’agit de la Copag qui a alloué 10 MDH au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus avec l’appui de 3.000 familles démunies durant un mois, en plus de la contribution de plusieurs notables de la région en faveur de la Trésorerie régionale d’Agadir et ses entités provinciales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page