Maroc

Scène politique : El Otmani livre ses reco

 

 


Sur son compte Twitter, le chef de gouvernement revient sur les points essentiels discutés lors du 3e Congrès national du PJD. Voici les six points les plus marquants de ce dialogue qui vise principalement la relation entre les partis et le citoyen.

  1.  Le travail des partis dans notre pays nécessite une amélioration intégrale au niveau de l’insertion d’une bonne dynamique, et de l’énergie afin de convaincre les citoyens.
  2. S’appuyant sur le discours royal traitant la question du travail des partis politiques : Les partis doivent désormais s’engager à analyser, traiter des problématiques et proposer leurs solutions.
  3.  Les partis ne peuvent pas mener des discours convaincants sans se doter d’une liberté de décision accompagnée de sérieux et de crédibilité.
  4.  Certains pratiquent l’intimidation dans les communautés locales pour empêcher la minorité du Conseil collectif de Rabat de tenir sa réunion. Les autorités concernées doivent jouer donc leur rôle et appliquer la loi pour faire cesser cette anarchie.
  5. La vision du PJD consiste à créer un centre de pensée politique se basant sur la réalité qui permettra de diagnostiquer des défis et proposer des solutions qui évalueront le travail politique en général.
  6. Les positions officielles du parti sont exprimées par ses organes avec autorisation du Secrétaire général.

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer