Monde

Scandale médiatique : Quand un homme mort devient ministre en Egypte

Plusieurs sites et chaînes égyptiennes ont publié le nom du nouveau ministre du transport, nommé pour remplacer Hicham Arafat qui a déposé sa démission après le drame ferroviaire ayant tué 20 personnes, et blessé une quarantaine.

Mohamed Wajih Abdelaziz, mort depuis 11 ans, a été représenté par plusieurs médias et chaîne nationales comme le remplaçant de l’ancien ministre du transport. Une fake news publiée à travers un tweet par le fils du défunt « pour démontrer l’incompétence et le manque de vigilance des médias locaux ».


Khalid wajih qui a retiré son tweet une heure plus tard, en publie un autre pour raconter la vraie version. « J’ai inventé ce tweet, et le nom cité est celui de mon pére décédé il y’a 11 ans… Je voulais démontrer à tout le monde le pouvoir de twitter pour faire propager les rumeurs, ainsi que le mauvais impact des médias sociaux sur nous et sur la société… », peut on lire sur le Tweet en question.

 

SOUTENEZ LesEco.ma DANS SA MISSION D’INFORMATION
En cette période difficile, LesEco.ma a besoin de votre soutien. Votre fidélité et votre engagement sont décisifs pour la pérennité et le développement de notre site web . SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR NOTRE MISSION, FAITES UN DON GRATUITEMENT EN REGARDANT UNE PUBLICITE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page