Now Reading
SAMIR, les employés sans salaires

SAMIR, les employés sans salaires

Jusqu’au 1er février, les salariés de la Samir n’ont pas encore reçu leurs salaires du mois de janvier. Les vérifications effectuées chaque mois par la Douane retardent ce versement. Le mécanisme d’avis à tiers détenteur (ATD) imposé par la Douane sur les comptes de l’entreprise donne à celle-ci le droit de vérifier toutes les dépenses afin de donner son aval pour le versement des salaires.

Le mois dernier, des directeurs de l’entreprise avaient fait passer la facture annuelle de 12 MDH pour la location de leurs voitures de luxe en leasing parmi les charges à débloquer par la Douane, un chèque qui a fait grincer des dents.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés