Archives

Royal Air Maroc : Benhima passe la main

En plus de la nomination de nouveaux ambassadeurs et walis, le Conseil des ministres a procédé à la nomination de plusieurs nouveaux directeurs d’institutions et entreprises publiques. L’une des nominations phares a été celle de Abdelhamid Addou, nouveau PDG de RAM et qui succède ainsi à Driss Benhima.

Abdelhamid Addou
PDG de RAM


Après dix ans de bons loyaux services, l’emblématique PDG de RAM, en poste depuis 2006, Driss Benhima, passe la main. Il a été remplacé à ce poste, par Abdelhamid Addou, ancien DG de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) de 2008 à 2009. Diplômé de l’École mohammadia d’ingénieurs (EMI) en ingénierie civile en 1997, Abdelhamid Addou est passé par Procter & Gamble avant de rejoindre Méditel en 2005 après un passage au sein de quelques filiales de firmes internationales, notamment Coca Cola. Après son passage à la tête de l’ONMT, il a occupé le poste de CEO de Diana Holding et par la suite directeur général de la Société d’aménagement de la station d’Essaouira et de Mogador (SAEMOG).

Karim Tajmouati
Directeur général de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Karim Tajmouati, qui succède à Taoufiq Cherkaoui à la tête de l’ANCFCC, est un ancien directeur général du Crédit Agricole du Maroc. Diplômé de Supelec Paris en 1988, il a passé, au tout début de sa carrière, plusieurs années au sein du cabinet IMEG avant de rejoindre la Banque commercial du Maroc (BCM). Au sein de cette banque, il a occupé plusieurs postes de direction, notamment directeur des investissements, avant d’atterrir en 2008, à Crédit Agricole du Maroc où il gravit les échelons jusqu’au poste de DGA puis de DG.

Khamar Mrabet
Directeur de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité dans les domaines nucléaire et radiologique

C’est à un expert international spécialiste des questions nucléaires, qu’a été confiée la direction de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité, dans les domaines nucléaire et radiologique. Originaire de Taounate, il était, depuis 2011 et jusqu’à sa nomination, le directeur de la Sûreté et de la sécurité nucléaires à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à son siège de Vienne. C’est l’une des figures des MRE qui justifient d’une brillante carrière au sein des organisations internationales. Après son baccalauréat en sciences, qu’il a obtenu à Fès, il a continué ses études en France, notamment à l’Université de Strasbourg où il a également soutenu une thèse en énergie nucléaire. Il a commencé sa carrière en France au sein d’ EDF (Électricité gaz de France) avant de revenir au Maroc où il servit au sein du service nucléaire du ministère de l’Énergie et des mines et l’Office national de l’électricité à Casablanca avant de répartir pour une carrière internationale notamment au sein de l’AIEA.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer