Opinions

Retraités, unissez-vous !

Est-ce que quelqu’un s’est posé des questions sur la masse des retraités au Maroc ? Ce sont plus d’un million de personnes dont on se soucie peu et que les politiques n’essayent même pas d’approcher. Curieux ! Ils sont presque 400.000 pensionnés auprès de la CNSS et 600.000 dans les différents secteurs du public à être aujourd’hui royalement ignorés au Maroc. En chiffres, ils seraient aujourd’hui le 2e parti au Maroc s’ils venaient à créer une formation politique, derrière le PJD, vainqueur des élections 2016 avec 1,5 million de voix. Et pourtant, les partis politiques ne leur accordent aucune attention et n’ont pour eux aucun mot dans leurs programmes électoraux ! Inacceptable mais compréhensible de la part de partis qui continuent à travailler avec les méthodes d’il y a un quart de siècle. Aucune segmentation, aucune base de données.

En revanche, nos retraités, qui ont tant donné à leur entreprise et à leur pays, ne songent pas à se fédérer en une méga-structure qui puisse faire entendre leur voix. Les dizaines d’associations éparpillées sans fil conducteur ni vision globale affaiblissent leur position. Il est temps de se réunir autour d’une seule Fédération nationale des retraites (FNR) dotée d’un potentiel d’un million de membres ; de quoi provoquer un séisme dans la vie partisane et syndicale au pays.


Ces gens-là sont aujourd’hui lésés en matière de soutien social et subissent une injustice fiscale, obligés de contribuer au régime des impôts de la même façon que pendant les décennies de leur vie active. Il ne faut pas rêver pour s’attendre à une exemption mais, pour être pragmatique, il y a lieu d’exiger un régime spécial réduit. Cela ne pourrait être imposé aux groupes parlementaires afin qu’ils le votent en projet de loi, que si son portevoix dispose d’une puissance et d’une capacité de nuisance réelle. Les droits s’arrachent, ils ne s’offrent pas ; c’est pourquoi la balle est dans le camp de nos valeureux retraités.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer