Culture

Rentrée littéraire: ce qu’il ne faut pas manquer

Malgré l’arrêt de l’activité culturelle, la littérature continue à faire rêver. Zoom sur une rentrée littéraire quelque peu freinée par la pandémie, mais qui résiste quand même.

Dans les yeux du ciel de Rachid Benzine
C’est le temps des révolutions. Une femme interpelle le monde. Elle incarne le corps du monde arabe. En elle sont inscrits tous les combats, toutes les mémoires douloureuses, toutes les espérances, toutes les avancées et tous les reculs des sociétés. Plongée lumineuse dans l’univers d’une prostituée qui se raconte, récit d’une femme emportée par les tourments de la grande Histoire, Dans les yeux du ciel pose une question fondamentale : toute révolution mène-t-elle à la liberté ? Et qu’est-ce, finalement, qu’une révolution réussie ? Un roman puissant, politique, nécessaire. Rachid Benzine est enseignant, islamologue et chercheur associé au Fonds Ricœur, auteur de nombreux essais dont le dernier est un dialogue avec Delphine Horvilleur, Des mille et une façons d’être juif ou musulman.
Sa pièce Lettres à Nour a été mise en scène avec succès dans plusieurs pays. Après Ainsi parlait ma mère, il signe avec Dans les yeux du ciel un roman d’une rare humanité.


Des vies à découvert de Barbara Kingsolver
Dans ce nouveau roman, Barbara Kingsolver interroge la place des femmes dans la famille et dans l’histoire à travers deux héroïnes : Willa Knox, journaliste indépendante qui doit aider son fils en pleine crise existentielle, et Mary Treat, scientifique émérite largement oubliée malgré sa proximité intellectuelle avec Darwin. Plusieurs choses lient les deux femmes : un charisme irrésistible, un intense besoin de liberté et… une maison. D’une époque à l’autre, du XXIe siècle au XIXe siècle, Barbara Kingsolver dresse un portrait saisissant de vérité de l’Amérique, mêlant avec brio le romanesque et le politique.

Comédies françaises d’Eric Reinhardt
Fasciné par les arcanes du réel, Dimitri, jeune reporter de vingt-sept ans, mène sa vie comme ses missions : en permanence à la recherche de rencontres et d’instants qu’il voudrait décisifs. Un jour, il se lance dans une enquête sur la naissance d’Internet, intrigué qu’un ingénieur français, inventeur du système de transmission de données qui est à la base de la révolution numérique, ait été brusquement interrompu dans ses recherches par les pouvoirs publics en 1974. Les investigations de Dimitri l’orientent rapidement vers un puissant industriel dont le brillant et sarcastique portrait qu’il en fait met au jour une «certaine France» et le pouvoir des lobbies.

Le Sel de tous les oublis de Yasmina Khadra
Lorsqu’une femme claque la porte et s’en va, elle emporte le monde avec elle. Adem Naït-Gacem l’apprend à ses dépens. Ne supportant pas le vide laissé par le départ de son épouse, l’instituteur abandonne ses élèves et, tel un don Quichotte des temps modernes, livré aux vents contraires de l’errance, quitte tout pour partir sur les chemins. Des rencontres providentielles jalonnent sa route : nain en quête d’affection, musicien aveugle au chant prophétique, vieux briscards, galériens convalescents et simples d’esprit le renvoient constamment aux rédemptions en lesquelles il refuse de croire. Jusqu’au jour où il est rattrapé par ses vieux démons. À travers les pérégrinations d’un antihéros mélancolique, flanqué d’une galerie de personnages hors du commun, Yasmina Khadra nous offre une méditation sur la possession et la rupture, le déni et la méprise, et sur la place qu’occupent les femmes dans les mentalités obtuses.

Les entreprises familiales en Afrique
HEM et La Croisée des Chemins font paraître un ouvrage tourné vers le continent africain à travers une problématique que beaucoup d’entreprises familiales traversent, au cours de leur existence ; celle de leur longévité qui est souvent corrélée au défi de la transmission générationnelle. Troisième opus d’une collection d’études de cas résolument ancrée dans les pays du Sud, les auteurs proposent ici un éclairage sur des entreprises familiales très diverses. Elles ont en commun d’être détenues par une famille et d’être originaires du continent africain. Elles nous livrent leurs histoires, leurs réussites, comme leurs échecs, pour construire des situations d’apprentissage et de formation. Enseignants, étudiants ou cadres et dirigeants d’entreprises pourront s’interroger, réagir et réfléchir aux problématiques réelles rencontrées par ces entreprises, confrontées aux défis de la transmission, du développement international ou de la gestion des valeurs et de leurs noms. L’originalité des études de cas pédagogiques proposées tient au fait que les auteurs ont systématiquement conduit une réflexion ancrée dans les pays d’Afrique dans lesquels elles sont implantées pour proposer des outils de résolution adaptés aux pays du Sud en général, et du continent africain en particulier. Cet ouvrage est scindé en trois grandes parties : Leadership et gouvernance, Écueils sur les marchés nationaux et internationaux et Entreprises familiales, valeurs et marque.

Jihane Bougrine / Les Inspirations Éco






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page