Maroc

Renault renoue avec la Formule 1

2016 marque le grand retour de Renault dans la discipline mère du sport automobile avec de grandes ambitions. Présentée par Carlos Ghosn, l’écurie Renault Sport Formula 1 Team aura la lourde charge de cet ambitieux come-back.


Renault est sur tous les fronts, à l’image même de son PDG ! Au lendemain de l’inauguration de l’usine chinoise de Wuhan, Carlos Ghosn s’est rendu au Technocentre de Guyancourt (région parisienne) pour présenter la nouvelle stratégie sportive de la marque. Tout un programme ! À commencer par la création de deux divisions distinctes : Renault Sport Cars et Renault Sport Racing. Le premier sera en charge du développement et de la commercialisation des véhicules de série Renault Sport (Clio RS, Mégane RS…). La seconde entité gérera tous les programmes de compétition dans lesquels le constructeur est engagé, comme les World Series by Renault (catégories monotypes du constructeur), l’écurie Renault e-dams (Formule électrique) ou encore et surtout, l’écurie Renault Sport Formula 1 Team.

Celle-ci marque le retour de la firme au losange dans la discipline mère du sport automobile, la F1. Un retour qui se matérialise par une monoplace inédite dévoilée le même jour en présence des pilotes qui défendront les couleurs de Renault en F1. De jeunes talents puisqu’il s’agit du Danois Kevin Magnussen (23 ans et ex-pilote de McLaren) de l’Anglais Jolyon Palmer (25 ans et champion de GP2 en 2014) et du Français Esteban Ocon (pilote de réserve). Quant à la monoplace, elle affiche des couleurs proches de celles de l’ancienne Lotus F1 : beaucoup de noir, un peu de mauve et quelques rappels de jaune sur les flancs, les pneus et l’aileron arrière.

Par ailleurs et outre les sponsors habituels que sont Infiniti et Total, s’ajoutent de nouveaux partenaires comme le maître-horloger français Bell & Ross ou la chaîne scandinave de prêt-à-porter masculin Jack & Jones. Verra-t-on si ce nouveau team parviendra à réitérer les exploits de ses prédécesseurs. Verdict : le 20 mars prochain, lors du Grand prix d’Australie à Melbourne. En attendant, une chose est sûre : la compétition automobile est une tradition historique et une passion de la première heure pour la firme au losange. En effet, la première victoire de Renault dans une course remonte à 1899, soit un an après la création de l’entreprise ! 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer