Opinions

Relancer l’économie, mais comment ?

EDITO. Sauver, repêcher, perfuser… les actions entreprises par les pouvoirs publics pour la relance de l’économie nationale se suivent et ne se ressemblent pas. Après le tourisme, le gilet de sauvetage est à présent jeté aux professionnels de l’événementiel ainsi qu’à ceux des parcs d’attractions et de jeux. Nous en parlions dans cette même colonne récemment : chaque structure dans ce secteur emploie une centaine de personnes, si ce n’est plusieurs. Un arrêt d’activité de plus de sept mois pour ces établissements revient inévitablement à mettre la clé sous le paillasson, avec toutes les répercussions économiques et sociales que cela peut avoir. Et la masse de travailleurs déclarés, qui sont en «péril» depuis des mois dans ces activités, n’est que la partie visible de l’iceberg. Car, de par leur activité, ces secteurs emploient un grand nombre de ressources non déclarées ou encore saisonnières, ce qui amplifie l’effet boule de neige de la crise. Mais attention, les professionnels devront encore encore s’armer de patience.

Les deux contrats-programmes signés hier lundi, lors de la 10e réunion du Comité de veille économique, nécessiteront du temps pour le balisage des mesures de soutien qui en forment l’ossature. Avant que l’on ne déclare ces secteurs définitivement tirés d’affaire, il faudra attendre que ces contrats-programmes se traduisent en actions concrètes, puis en résultats probants, sous l’effet catalyseur de l’engagement des professionnels et de l’État. Quid alors des autres secteurs qui s’enlisent dans les méandres de la crise sanitaire ? Selon leurs doctrines, quelques pros de la communication de crise recommandent de «crier à l’aide», multiplier les sorties, alerter l’opinion publique, utiliser les réseaux sociaux… tels sont les ingrédients d’une méthode qui peut s’avérer efficace, avouons-le. Il pourrait tout aussi bien être utile pour les secteurs de se restructurer et de revoir leur business-model, voire se réinventer.


Meriem Allam / Les Inspirations Éco






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page