Maroc

RAM : les coulisses de la réunion pour relancer le tourisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale a tenu une réunion de travail avec Royal Air Maroc, l’Office national marocain du tourisme et les opérateurs du secteur touristique. Objectif : préparer la relance.

Initiée par la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, une réunion de travail s’est tenue, jeudi dernier, au siège de Royal Air Maroc. En plus de la ministre, étaient présents Hamid Addou, PDG de la compagnie aérienne, Adel El El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), et les représentants de la Confédération nationale du tourisme, notamment Abdellatif Kabbaj, Hamid Bentahar et Abbas Azzouzi. «La réunion au siège de RAM a été tenue pour plusieurs raisons. D’abord, car le secteur du tourisme est stratégique pour notre compagnie aérienne. RAM est le premier transporteur de touristes au Maroc ; contribuer au développement de ce secteur dans notre pays est donc une mission très importante pour nous», a déclaré à Les Inspirations ÉCO, Hamid Addou.


Cette séance de travail public-privé a été l’occasion d’identifier les besoins en termes de programmation aérienne sur les court et moyen termes, et d’explorer collectivement les pistes d’atténuation de l’impact de la crise de la Covid-19 sur deux secteurs interdépendants, l’aérien et le tourisme. «Nous avons d’abord esquissé la situation globale de la pandémie au Maroc, puis avons passé en revue la situation des marchés émetteurs», explique Addou dans ce sens. À travers cet atelier, les différentes parties ont traité les questions liées à la préparation de l’arrivée potentielle de voyageurs internationaux. Faisant suite à la décision du ministère des Affaires étrangères et de la coopération africaine, d’autoriser les ressortissants étrangers présentant une réservation confirmée d’un hôtel à accéder au territoire marocain, «nous avons également discuté du déploiement de plus de capacités aériennes, surtout pour certaines destinations touristiques, dont Marrakech. En effet, aujourd’hui, les vols sont plus concentrés au niveau de Casablanca», affirme le PDG de RAM.

De leur côté, les professionnels du tourisme sont en train de préparer la commercialisation de leurs produits, notamment les séjours en hôtel. L’ONMT prépare, de son côté, la commercialisation de la destination Maroc. Et Addou de conclure, assurant que «c’est un travail d’équipe qui devrait nous permettre de participer au redémarrage du secteur». En effet, RAM est disposée à prendre part à une démarche constructive pour accompagner les acteurs nationaux du tourisme et assurer la relance du secteur. Cette initiative s’inscrit donc dans une approche de coordination entre RAM et le secteur touristique, de sorte à garantir une meilleure efficacité et à optimiser l’impact des opérations à venir sur le transport aérien et le tourisme au Maroc.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer