Now Reading
Rabat : Le bizutage prend une autre voie

Rabat : Le bizutage prend une autre voie

De sources proches de l’affaire, les étudiants impliqués dans l’agression de deux autres étudiantes à Rabat, dans le cadre d’un bizutage, peuvent faire face à de lourdes punitions pouvant aller jusqu’à l’expulsion.

En fin septembre, une nouvelle étudiante à l’ENSM de Rabat ainsi que sa sœur ont été violemment agressées dans la cour de l’établissement. Après avoir refusé de subir l’épreuve de bizutage qu’imposent les anciens aux nouveaux arrivants dans les grandes écoles à accès librees, les deux étudiantes ont été sérieusement blessées avec une fracture pour l’une et des ecchymoses pour l’autre.

Les étudiants impliqués risquent de graves sanctions, pouvant aller jusqu’à l’expulsion de l’école, une fois les procédures terminées, rapporte le quotidien arabophone, Al Massae. Les sources du journal rapportent que des partis politiques sont intervenus dans l’affaire. Les deux étudiantes ont rencontré également des députés parlementaires afin de faire connaître leur cause. Le journal ajoute que des hauts responsables sont intervenus afin de conclure amiablement l’affaire de manière «pédagogique», et préparer les conséquences juridiques liées à l’interdiction à l’ambulance d‘arriver au lieu de l’incident.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés