Archives

Questions parlementaires L’enseignement et la santé en tête

L’enseignement et la santé sont en tête des départements interpellés par les parlementaires de la chambre haute. Selon les chiffres officiels des conseillers, on compte lors de la session printanière quelque 33 réponses aux questions orales émanant du ministère d’Amzazi et 30 du département de Doukkali. Le ministère de l’Emploi arrive en troisième position avec 22 réponses aux questions des parlementaires. Plusieurs ministères, par ailleurs, n’ont pas répondu aux interpellations parlementaires. En tête, le ministère de l’Intérieur qui n’a pas été présents dans 13 séances des questions orales. La question de la présence des ministres au parlement a été à plusieurs reprises soulevées par les parlementaires des deux chambres.


Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page