Maroc

PSA Retail France. Les nouvelles responsabilités d’Eric Basset

À peine parti du Groupe Renault où il dirigeait Renault Commerce Maroc, Éric Basset a déjà entamé sa nouvelle carrière au sein du Groupe PSA et plus précisément dans sa fi liale de distribution PSA Retail. Depuis le 11 mars, il occupe la fonction de directeur de PSA Retail France et même «Président de la société unique PSA Retail SAS qui regroupe depuis juin 2017 tous les actifs que le groupe PSA possède dans le domaine de la distribution automobile dans l’Hexagone». C’est ce qu’on peut lire dans un document de presse qui indique aussi qu’en 2018, cette même filiale a réalisé 25,6% des ventes réseau du Groupe PSA en France, grâce à ses quelques 5.000 collaborateurs spécialisés dans la vente de véhicules neufs, de véhicules d’occasion, l’après-vente ou encore la location et opérant dans 138 adresses commerciales dans les plus grandes villes de l’Hexagone à travers les enseignes des marques Peugeot, Citroën, DS et Opel. C’est dire combien cette nouvelle aventure professionnelle s’annonce comme un énième challenge à relever pour Éric avec des enjeux de volumes et des parts de marché bien différents et plus conséquents que ceux du marché marocain. Enfin, Éric sera directement rattaché à Anne Abboud, directrice de PSA Retail qui est également une ancienne du groupe Renault. Celle-ci a reconnu les qualités de Basset, déclarant : «l’arrivée à la tête de PSA Retail France d’Eric Basset, fort de son expérience opérationnelle acquise dans les métiers de la distribution automobile et son regard extérieur est un atout. Ceci intervient dans un moment de transformation de nos métiers, marqué par la digitalisation et la transition énergétique».



Vidéo de la semaine

Range Rover Sentinel : le nouveau SUV en mode «hautement sécurisé»

Chez Land Rover, le département SVO (Special Vehicle Operations) a dévoilé le Range Rover Sentinel qui n’est autre chose qu’une version blindée du SUV éponyme. Au menu : des suspensions revisitées, un freinage renforcé, pneus run-fl at (roulage à plat) puis surtout un blindage de la carrosserie et du vitrage selon la norme européenne VPAM BRV 2009 VR8 et PAS 300. Le plancher et le toit sont protégés contre les explosions tandis qu’une trappe dans le coffre permet aux occupants de fuir en cas d’urgence à moins que le V8 suralimenté de 380 ch ne soit sollicité pour prendre la fuite, sirènes et éclairages d’urgence enclenchés. Bref, une vraie forteresse roulante et en mode haut-sur-pattes, capable de se sauver en passant partout, y compris par de profonds gués comme nous le montre cette vidéo tournée dans le centre d’essai du constructeur britannique. Avis donc aux VIP, hommes politiques ou toute personne menacée.


Le chiffre

10.000 C’est, en kilomètres, l’autonomie qu’aura le véhicule à hydrogène Toyota x Jaxa pour explorer la lune. Cette planète suscite toujours autant d’intérêt, y compris celui de l’agence spatiale Jaxa (Japan Aerospace Exploration Agency), l’équivalent japonais de la Nasa. Celle-ci a fait appel à Toyota pour lui fournir un véhicule selon un cahier des charges bien défi ni. Fort de ses dimensions (6 mètres de long pour 5,20 m de large et 3,80 m de hauteur), ce Rover lunaire pourra emmener 2 à 4 personnes dans son espace de vie d’environ 13 m2. De plus, il sera propulsé par un moteur propre, la technologie de l’hydrogène ne rejetant que de la vapeur d’eau. Une belle vitrine technologique pour le groupe Toyota, constructeur avant-gardiste sur le plan écologique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer