Maroc

Programme national d’approvisionnement en eau potable : les chiffres à retenir

Résultat de recherche d'images pour "Eau potable leseco.ma"

La convention cadre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, a été signée lundi au Palais Royal à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par le roi Mohammed VI, le programme vise la consolidation et la diversification des sources d’approvisionnement en eau potable, garantir la sécurité hydrique et lutter contre les effets des changements climatiques.

Le programme s’articule autour de cinq axes, à savoir l’amélioration de l’offre hydrique, notamment par la construction des barrages, la gestion de la demande et la valorisation de l’eau notamment dans le secteur agricole, le renforcement de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural, la réutilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation des espaces verts et la communication et la sensibilisation en vue de renforcer la conscience liée à l’importance de la préservation des ressources en eau et la rationalisation de leur utilisation.

Le programme, s’étend sur la période 2020-2027, et mobilise des investissements de l’ordre de 115,4 milliards de dirhams. Le programme sera financé à hauteur de 60% par le Budget général de l’Etat et 39% par les acteurs concernés, particulièrement l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), le reste dans le cadre du partenariat public-privé.

Le budget sera distribué sur la construction de barrages (61 MMDH), la gestion de la demande et la valorisation de l’eau notamment dans le secteur agricole (25,1 MMDH), le renforcement de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural (26,9 MMDH),  la réutilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation des espaces verts (2,3 MMDH) et de la communication et la sensibilisation en vue de renforcer la conscience liée à l’importance de la préservation des ressources en eau et la rationalisation de son utilisation (50 millions de dirhams).

 

 

Le suivi de l’exécution du programme sera assuré par un comité de pilotage présidé par le Chef du gouvernement et composé des ministres de l’Intérieur, de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, de l’Énergie, des mines et de l’environnement, ainsi que du directeur général de l’Office national de l’Electricité et de l’Eau Potable.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer