Now Reading
Privatisation: la liste du Parlement donne le tempo

Privatisation: la liste du Parlement donne le tempo

Les privatisations font toujours l’objet de débats passionnés sur leur raison d’être et les conditions dans lesquelles les parts de l’État sont cédées. Et comme c’est de coutume, le recours à ce genre d’opération est motivé, entre autre, par un souci de maintien des équilibres financiers.

Dans le PLF 2020, les privatisations devraient rapporter 3 MMDH. Quant à la liste des entreprises privatisables, le ministre a souligné que le gouvernement ne peut que se conformer à la liste établie par le Parlement. En tout cas, qu’il s’agisse de la Mamounia, de la station de Tahaddart ou d’autres encore dont les noms circulent, il faudra attendre encore quelque temps pour y voir plus clair.

Lire aussi

En tout cas, ces 3 MMDH font partie de trois mesures sur lesquelles les Finances tablent pour réduire le déficit budgétaire de 3,7% à 3,5% souhaités. Citons-en la rationalisation du train de vie de l’administration qui devra rapporter 1 MMDH tandis que le recours aux mécanismes de financements dits innovants, dont les PPP ainsi que la gestion active des domaines de l’État et des établissements publics devraient injecter 12 MMDH pour arriver aux 16 MMDH nécessaires. 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés