Sport

Premier League. Dernière ligne droite avant la reprise

La reprise des entraînements avec contact, décidée mercredi dernier, est un grand pas vers un redémarrage du championnat d’Angleterre.

En décidant de reprendre les entraînements avec contact, la Premier League (PL) a fait un grand pas vers un redémarrage du championnat d’Angleterre. «Les clubs pourront s’entraîner en groupe et avoir recours aux tacles, tout en continuant à limiter toute proximité qui ne serait pas nécessaire», indique la PL.


Pour rappel, cette dernière avait autorisé les entraînements sans contact et par petits groupes de 5 avec le maintien des mesures de distanciation.

«Il s’agit d’un nouveau pas vers un redémarrage de la Premier League, quand il sera possible de le faire en toute sécurité», ajoute le communiqué de la Premier League. Mais il faut aussi dire que l’absence de voix dissonante laisse penser qu’il y a un regain de confiance général envers les mesures de sécurité sanitaire mises en place. À ce niveau, il faut rappeler que des joueurs avaient déclaré qu’un retour sur les terrains d’entraînements était prématuré. Certains d’entre eux, comme N’Golo Kanté à Chelsea ou Troy Deeney à Watford, avaient même refusé de s’entraîner avec leurs équipiers.

«Toutefois, les résultats plutôt encourageants des premières vagues de tests semblent avoir renforcé le scénario d’une reprise prochaine des matches», note l’AFP.

En effet, après 6 cas positifs sur 748 échantillons lors de la première vague, et 2 sur 966 échantillons pour la deuxième vague, seulement 4 nouveaux cas positifs ont été identifiés sur 1.008 personnes testées pour la troisième vague. «Depuis que la Bundesliga a repris et que les championnats portugais et espagnols ont annoncé des dates de reprise, je pense que c’est le moment le plus difficile pour nous parce que nous voulons jouer. C’est dur de voir d’autres pays jouer alors que nous, nous ne pouvons pas», a souligné à Sky Sports José Mourinho, entraîneur de Tottenham. Maintenant, la PL doit planifier les 92 matches restant à disputer pour terminer la saison. Il s’agit en outre de rendre possible la diffusion de tous les matches. Le but étant de maximiser les revenus des diffuseurs qui tablent sur la fidélisation ou la récupération de leurs abonnés. Le quotidien The Mirror rapporte que «la Premier League envisagerait de longues plages de football télévisé l’après-midi avec 5 matches le samedi et 5 matches le dimanche dont les coups d’envoi seraient étalés toutes les deux heures de 12h à 20H locales». Cette solution limiterait leur rythme à une rencontre par semaine, mais ferait déborder la fin de saison sur le mois d’août.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer