Now Reading
Pourquoi l’eau minérale est-elle si chère au Maroc ?

Pourquoi l’eau minérale est-elle si chère au Maroc ?

Le mouvement de boycott de 2018 nous a rappelé la réalité des prix de l’eau minérale au Maroc. De prime abord, il y a lieu de faire la différence entre eau minérale et eau de table. Cette dernière est une eau normale comme celle du robinet mais traitée.

Nous évoquons ici l’eau de source minérale dont l’exploitation est accordée aux marques que l’on connait moyennant une modeste contribution financière.

Ces sociétés appliquent le prix qu’elles veulent, étant donné que le secteur est libéralisé mais restent tous dans une fourchette rapprochée. Il s’agirait d’un deal ou d’une entente implicite, interdite par la loi de la concurrence, que le Conseil de concurrence ne regarde pas!

Au-delà de cette entente, les prix appliqués restent très chers en comparaison avec le pouvoir d’achat ce qui fait de l’eau minérale au Maroc un produit de luxe.

À 6 dh la bouteille de 1,5 litres, le prix moyen du litre d’eau minérale au Maroc est de 4 dhs. Un prix largement supérieur aux prix appliqués en Europe où le salaire minimal est six fois supérieur à celui appliqué au Maroc. Autrement dit, le monde à l’envers.

Lire aussi

“LesEco.ma” a fait l’expérience dans les rayons des grandes surfaces parisiennes où les grandes marques de prestige comme Evian et Vittel affichent des prix inférieures à celles des marques nationales. D’autres marques françaises bon marché ne dépassent guère 2 dhs le litre soit la moitie des prix des marques marocaines.

Enfin, si l’acte d’achat de l’eau minérale est un choix du consommateur, la qualité d’eau dans nos robinets fait parfois de cet acte une obligation notamment pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes d’un âge avancé. D’où le rôle de l’État en matière de contrôle et de régulation du secteur.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés