Maroc

Post-Covid19: Des concertations nationales dès la semaine prochaine

Des concertations seront menées à partir de la semaine prochaine avec les forces nationales sur les chantiers de la période à venir, pour faire face aux répercussions de la pandémie du coronavirus et post-Covid-19, a affirmé le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

S’exprimant, lundi lors de la séance commune des deux Chambres du parlement, El Otmani a souligné « la grande importance » des chantiers de la stratégie d’atténuation du confinement sanitaire, du plan de relance économique et du projet de loi de finances rectificative.


« Il s’agit de chantiers nationaux qui requièrent une adhésion collective et une mobilisation de tout le monde, afin de surmonter les problématiques nées de la crise du Coronavirus », a-t-il relevé, en annonçant des consultations avec les partis politiques, les centrales syndicales et les associations professionnelles et autres instances.

Il a, à cet égard, mis l’accent sur l’engagement de l’Exécutif à investir dans les expériences et les exploits réalisés durant la période précédente, notamment le soutien à l’industrie nationale pour répondre aux besoins nationaux, l’enseignement à distance et la promotion de la recherche scientifique et le dynamisme des jeunes.

En parallèle, le chef du gouvernement a affirmé qu’un certain nombre de chantiers doit être lancés dans les meilleurs délais, dont le plan de relance de l’économe, l’appui à l’activité économique et la mise en place d’un climat favorable aux entreprises.

Le Maroc, a-t-il dit, devra se préparer à l’émergence du monde de l’après Covid-19, en augmentant les investissements dans les secteurs stratégiques prometteurs. Il est communément admis aujourd’hui qu’une attention particulière doit être accordée aux secteurs de santé, de l’enseignement, de la recherche scientifique et de la protection sociale, sans oublier les chantiers de l’accélération de la transformation numérique et de la bonne gouvernance, a précisé El Otmani.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer