Monde

Pologne : Condamnation d’un ressortissant marocain, cerveau présumé des attentats de Paris

 
 
Un ressortissant marocain informateur d’Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris de 2015, a été condamné, ce vendredi à Katowice en Pologne, à trois ans et huit mois de prison pour appartenance au groupe État islamique, a rapporté l’agence PAP.
 
Le procureur avait requis contre Mourad T. (la loi polonaise interdit de publier son nom) six ans et demi de réclusion, dont cinq ans pour appartenance à l’EI et des peines plus légères pour des délits mineurs (détention d’une petite quantité de drogue et utilisation d’un document partiellement falsifié lors de ses voyages en Europe).
 
L’accusé et ses défenseurs ont affirmé qu’il n’avait jamais été membre de l’EI. Selon le parquet polonais, Mourad T. a été « collaborateur » et « éclaireur » d’Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, en banlieue parisienne. Abaaoud a été abattu par la police française le 18 novembre à Saint-Denis.
 
Le procès de Mourad T, qui a duré près d’un an, est le premier cas de poursuite en Pologne contre un collaborateur direct d’un important membre de l’EI. Les services polonais, mis sur sa piste par des confrères de pays membres de l’UE et la CIA, l’avaient arrêté le 5 septembre 2016 à Rybnik en Silésie.


Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page