Opinions

Plages, malls, restaurants : laisser-aller général dans des régions au Maroc

La ville du détroit se voit passer au Code rouge suite à la détection de nouveaux clusters épidémiologiques. Les transports, depuis et vers la ville, sont suspendus, les restrictions sont élargies à l’ensemble du territoire de la métropole et la vigilance monte d’un cran… l’angoisse aussi ! Un exemple qui fait suite à celui de Safi, récemment, mais qui ne semble hélas pas alerter d’autres villes où le relâchement est perceptible, voire dénoncé par les citoyens.

Le cas de Casablanca est à ce titre plus que pertinent. L’ouverture des plages, des malls, des restaurants…donne à constater un révoltant laisser-aller. Chaque centimètre de la ville est devenu un terrain favorable à des milliers de contaminations simultanées, et pourtant, les autorités semblent s’être lassées d’expliquer aux citoyens la nécessité de préserver leurs vies et celles d’autrui.


Dans les moyens de transport, le drame épidémiologique est encore plus flagrant. À bord des tramways, des taxis et des bus, des citoyens -quoique la notion de citoyenneté soit loin de rimer avec ces agissements, mais ceci est un autre débat- font fi des mesures barrières sans qu’aucune sanction ne soit prise à leur égard. Avant donc de regarder du côté des unités industrielles chaque fois que les chiffres du ministère de la Santé grimpent, il faut garder à l’esprit que les contaminations viennent de l’extérieur vers les usines et non le contraire. Certes, la responsabilité des entreprises est d’assurer le respect des mesures sanitaires entre leurs murs, mais en dehors ? Avons-nous vraiment besoin que le ministère de la Santé se fende d’un nouveau communiqué pour nous rappeler l’importance de respecter les mesures barrières ? La courbe ascendante du nombre de contaminations à la Covid-19 n’est-elle pas suffisamment alarmante ? Il est évident que la situation pourrait rapidement déraper si le relâchement venait à prendre le dessus. À ce moment-là, Tanger ne serait qu’un infime exemple de ce qui pourrait advenir. Vigilance !

Meriem Allam
Les Inspirations ÉCO

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer