Maroc

Peugeot 308 et 3008. Le super-duo de Sochaux

L’usine-mère de Peugeot a produit le 500.000e exemplaire du SUV 3008 et la 1.000.000e unité de la compacte 308. Une preuve ultime de la forte demande enregistrée sur ces best-sellers.


Il n’y a peut-être qu’une cinquantaine de personnes sur la photo-souvenir, mais ils sont en fait pas moins de 10.000 collaborateurs à avoir célébré un double événement au sein de leur complexe industriel. À Sochaux, l’usine-mère de Peugeot a vu, la semaine dernière, la production du 500.000èmeSUV 3008 et même de la millionième 308! Ce sont là des seuils industriels symboliques, mais plutôt élevés par rapport au temps qu’il aura fallu pour les atteindre.

En effet, l’actuelle génération de la 308 a dépassé le million après 5 ans de commercialisation, puisqu’elle avait été lancée en 2013. Une prouesse lorsqu’on sait que la compacte sochalienne opère dans l’un des segments les plus disputés d’Europe et affronte (visiblement avec brio) des références (VW Golf, Renault Mégane, Ford Focus, Opel Astra…). Le 3008, lui, fait encore mieux puisqu’il a franchi la barre du demi-million d’unités produites 2 ans seulement après son lancement! Un volume colossal pour un SUV compact (ou C-SUV), segment encore plus prisé par les temps qui courent. La production du 3008 est surtout tirée par son succès en France, mais également à l’échelon européen et mondial. C’est ce qu’a souligné le constructeur dans un communiqué, indiquant que le «3008 occupe la troisième position des véhicules les plus vendus en France en 2018 et permet à Peugeot d’être leader de la catégorie SUV en Europe avec ses modèles 2008, 3008 et 5008». Et d’ajouter : «sur la clientèle B2B, la Peugeot 3008 est également leader du segment C-SUV et numéro deux des immatriculations des véhicules particuliers toutes catégories en France». Cela étant dit, force est de reconnaître que ces deux importantes étapes sont d’abord le fruit de la performance de l’usine de Sochaux en tant qu’outil industriel et à travers ses employés. Ces derniers se relaient 7 jours sur 7 pour faire tourner à plein régime les lignes de montage, d’où sortent 860 exemplaires par jour de la 308 et plus de 1.000 exemplaires par jour du 3008 ! Bref, voilà la preuve ultime qu’on ne chôme pas dans les usines Peugeot, mais aussi que les flux circulant entre la production, la demande et la disponibilité sont finalement bien gérés par la marque au Lion. 






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page